En Italie, trois clandestins infectés par la Covid-19 agressent les soignants et les militaires de l’hôpital

Image d'illustration/ Photo: Flickr
Image d'illustration/ Photo: Flickr

Ce samedi, le ministère italien de la Défense a rapporté que trois immigrés clandestins du Nigéria, découvrant qu’ils étaient positifs au virus chinois, ont agressé le personnel soignant de l’hôpital militaire du centre de Rome où ils avaient été admis.

“Les agressions survenues dans l’hôpital militaire sont un fait grave et inadmissible”, a condamné le ministre de la Défense Lorenzo Guerini, en saluant l’intervention rapide du personnel de cet établissement transformé en centre spécialisé pour la Covid-19.

L’agression a immédiatement été dénoncée par le dirigeant de La Ligue et ancien ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, qui a évoqué “des morsures et des coups” de la part des immigrés, en alertant sur le fait que le gouvernement italien “niait l’urgence de la question migratoire” et “mettait en péril l’Italie”.

Transférés à l’hôpital “Celio” depuis leur centre d’accueil pour étrangers situé au sud de Rome, deux femmes et un homme nigérians ont explosé de violence vendredi soir à l’annonce de leur positivité, ont détaillé les agences de presse italiennes Agi et Ansa.

Voyant un jeune homme bangladais sortir librement de l’hôpital après un test négatif, ils ont tenté de s’enfuir, mais par chance ils en ont été empêchés par le personnel médical et des militaires. Ils sont désormais poursuivis pour outrage, rébellion, coups et blessures sur du personnel du service public.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. Ces gens ont un très grave problème. Ils viennent régler leurs comptes chez nous. Pour moi, la logique voudrait que ce soit “retour à la case départ”. N’avons-nous pas déjà assez de parasites sur notre sol comme cela !!? P.S.: Bon courage et bonne chance à FL24 !!!!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici