Le grand bazar, c’est reparti! La CGT dépose un préavis de grève SNCF pour le 17 septembre

La CGT bloque les voies Photo: capture d'écran France TV
La CGT bloque les voies Photo: capture d'écran France TV

Notre vie n’est pas encore assez pourrie à leurs yeux: la CGT-Cheminots a déposé hier un préavis de grève pour la “journée nationale d’action” du 17 septembre, lancée par la CGT, rejointe par la FSU, Solidaires et les “organisations de jeunesse” Fidl, MNL, Unef et UNL.

Ces groupuscules aux effectifs dérisoires mais largement subventionnés appellent à “une première journée d’action” le 17 septembre, “selon des modalités à définir dans les secteurs professionnels et les territoires (grèves, manifestations, rassemblements, etc.)”.

Face à l’épidémie du coronavirus, ils exigent notamment une réduction du temps de travail “sans perte de salaire”, ainsi que la gratuité des masques pour les collégiens, les lycéens et les étudiants. Et pour ça, quoi de mieux que de bloquer le pays?

Dans un communiqué commun publié jeudi, ces sept “organisations” gauchistes ont soutenu que “La question de l’emploi est centrale: lutte contre la précarité et la pauvreté, hausse des salaires, développement des services publics, abandon définitif de la réforme des retraites”.

Le préavis en question a été publié sur le compte Twitter de la CGT-Cheminots. Il s’étend du 16 septembre à 20h au 18 septembre à 07H55: belles journées en perspective pour les Français déjà condamnés au port du masque partout et à l’effondrement économique causé par le confinement.

Reste à espérer que le diktat de ces organisations gauchistes ultra-minoritaires, de moins en moins bien considérées par la population, ne soit suivi que par une poignée de militants aussi irréductibles qu’irresponsables…

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici