Plongé dans le chaos, le Liban s’embrase: fusillades mortelles entre musulmans sunnites et chiites

Un manifestant brandit le drapeau libanais au milieu des flammes/DR
Un manifestant brandit le drapeau libanais au milieu des flammes/DR

Le Liban, désormais ruiné, voit revenir le spectre des affrontements inter-religieux. Au moins deux personnes sont mortes et dix autres ont été blessées jeudi dans une rixe armée au sud de Beyrouth entre des partisans du Hezbollah chiite et des habitants sunnites du secteur de Khaldé, a indiqué une source sécuritaire.

Les violences ont éclaté en fin d’après-midi sur fond de déploiement de banderoles d’Achoura (un rite religieux chiite) et de drapeaux par des partisans du Hezbollah sur des poteaux électriques ayant suscité l’ire parmi les habitants sunnites, a affirmé la source. Cette dernière précise que l’émeute a tourné aux échanges de coups de feu.

L’armée, déployée en masse, a bouclé le secteur et annoncé en début de soirée avoir envoyé des renforts et arrêté quatre personnes, mais les fusillades se poursuivaient, plus de deux heures après le départ de la rixe, selon les médias locaux.

Plongé dans la misère après la ruine de l’État, le Liban est en proie à une résurgence de ces conflits, exacerbée par le fait que le Hezbollah est la seule faction depuis la guerre civile à n’avoir pas déposé les armes. Une situation que la population ne supporte plus comme en témoignent les appels au désarmement qui ont eu lieu lors de la prise de lieu de pouvoir.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici