Un proche de Laurent Wauquiez visé par une enquête du parquet national financier pour son salaire

Laurent Wauquiez/DR
Laurent Wauquiez/DR

La Chambre régionale des comptes a épinglé en octobre “la situation atypique” d’Ange Sitbon, ex-tacticien électoral de l’UMP et de LR recruté en 2016 par Laurent Wauquiez. En cause, sa rémunération de 9 000€ nets par mois, un montant jugé “disproportionné”, au point de signaler les faits au parquet de Lyon.

L’opposition de gauche de la région Auvergne-Rhône-Alpes présente Ange Sitbon comme “l’homme des basses besognes clientélistes” de la majorité de droite.

Recruté comme agent contractuel le 7 avril 2016 par Laurent Wauquiez, élu à la tête de la Région quatre mois plus tôt, il est engagé en tant que “coordinateur des relations aux élus au sein de la délégation générale aux missions transversales et à la relation aux élus”. Autrement vous ne savez pas ce qu’il fait, mais il palpe.

A 9 000€ nets par mois, Ange Sitbon perçoit “plus du double” que la moyenne des 97 responsables de services identifiés dans les fiches de paie de la Région en juin 2018, soulignait la juridiction financière. Un salaire justifié, selon l’exécutif régional, par le “haut niveau de technicité” et les missions d’Ange Sitbon.

Pour la Chambre régionale des comptes la rémunération risquait de paraître “disproportionnée” au juge administratif s’il venait à en être saisi, mais elle a finalement choisi la voie pénale.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici