Rost Adom, membre du Conseil économique et social, traite une facebookeuse de “sale pute” et de “merde”

Rost Adom
Capture d'écran / Facebook

Amewofofo Adom’Megaa, alias Rost Adom, alias Rost, éminent membre de la communauté pseudo-culturelle socialiste, ex-tagueur, ex-rappeur, ex-poète, ex-collaborateur de Francis Lalanne, ex-compositeur de l’hymne de campagne de François Hollande, a été nommé par ce dernier membre du Conseil économique et social. Rost en est hyper-fier: il l’annonce en tête de sa page Facebook.

Rost est également icône de la télé, comme Danièle Gilbert au siècle dernier, et exerce tout un tas d’autres métiers qui font de lui une vraie superstar de l’inutilité.

Mais François Hollande a oublié de l’avertir qu’être nommé à un poste de bureaucrate de gauche ne va pas sans un certain nombre d’obligations. Comme, par exemple, de se retenir d’insulter les dames en public quand elles se moquent de lui.

L’affaire commence hier soir, sur Facebook. Une femme poste une photo de Rost, actuellement coiffé comme un rasta à poil court, et elle pose la question : “Il a perdu un pari, ce con? Ou il est coiffé comme le coronavirus juste parce qu’il trouve cela joli?”

Et là, c’est le drame. Cette femme a beau être une parfaite inconnue qui fait une blague Carambar sans la moindre importance, son post arrive jusqu’à Rost via la magie de Facebook, et… Rost est sous le choc. Sa fragilité de gauche ne peut supporter que l’on se moque de son look, auquel il tient largement autant qu’à son honneur. Alors, Rost explose, Rost se venge, Rost enlève son costard de membre du Conseil économique et social, et l’on voit enfin qui il est vraiment. Un régal.

Il écrit sur Facebook, en accompagnant son texte d’une copie d’écran du post de la vilaine française: “Et voilà la démocratie selon la fachosphère qui se permettent de vous insulter juste parce qu’ils ne sont pas d’accord avec toi. Et quand je m’adapte à son niveau caniveau, la sale pute n’est pas contente. Désolé les ami(e)s mais il y a un moment où il faut arrêter de tendre l’autre joue, donc plus aucune poésie à l’égard de ces merdes!!! Merci de lui rendre visite sur sa page.”

Puis, toujours sur Facebook, il précise son intention. Il publie le visage de la femme en question et commente: “Et voici en plus la gueule de cette pouffiasse que même un rat d’égout en fin de vie sur une île déserte ne voudrait pécho.” Il ajoute: “Y en a assez de se laisser marché dessus par des grosses merdes qui n’ont jamais rien fait de leur vie et qui se permettent de t’insulter juste parce qu’ils ne sont pas d’accord avec toi…” Et aussi: “Celui qui me mets une claque, perso, je lui nique sa mère !!! Un point c’est tout.”

Tout y est. “Sale pute”, “merde”, appel au lynchage électronique: Rost se la joue 100% gangsta rap. Le Conseil économique et social est représenté par une racaille.

Un de ses fans renchérit: “Exactement , faut porter plainte pour appel à la haine raciale”. Si le sujet était plus grave, comme la coiffure d’Allah, on foncerait tout droit vers une affaire à la Mila.

Heureusement, une lectrice de Rost, une jeune Noire d’une grande beauté, se moque à son tour de lui sur Facebook: “Désolée perso j’ai trouvé ça drôle. J’ai déjà vu des blancs avec des coupes de merde. Et donc, je ne devrais pas rire parce qu’ils sont blancs? Stop avec tout ça! À un moment donné, une coiffure me fait rire qu’elle soit portée par un blanc, un noir ou un pangolin. Si on ne peut plus rire d’une coiffure…” Voilà quelqu’un qui aime rigoler: une vraie française.

Hé oui! Là est le problème: Rost ne veut pas qu’on se moque des ses cheveux, jamais, sinon c’est la guerre! La première qui chambre ses mini-dreadlocks est une sale pute, une merde, un rat, et Rost a le droit de la désigner à la vindicte populaire. Il est parfaitement représentatif de ce que la France produit de pire: des jeunes paranoïaques, totalement obsédés par leur petite personne, et qui voient un complot néo-nazi derrière chaque femme qui les bouscule. Quand vous les traitez de cons, ils menacent de violer votre mère. Ils ne savent pas qu’en France, tout le monde traite tout le monde de con depuis toujours. Ils ne sont donc pas intégrés à notre culture nationale, notre si belle identité.

Attention, toutefois: ne pas confondre Rost Adom avec le général Dostom, seigneur de la guerre afghan, qui faisait ligoter ses ennemis au sol et les aplatissait avec un char d’assaut. Le général Dostom ne se coiffait pas comme le coronavirus. Et aucun militaire, jamais, ne sera assez imprudent pour prêter un char d’assaut à Rost.

Envie de rire encore un bon coup? Voici la page consacrée à Rost sur le site du Conseil économique et social.

Source: Facebook, Youtube, site officiel du CESE

6 Commentaires

  1. Le titre : il “traite une facebookeuse de […] “rat””. La réalité : “que même un rat d’égout […] ne voudrait pécho”.

  2. L’article l’accuse de réduire une femme à un rat… puis de voir “un complot néo-nazi derrière chaque femme qui les bouscule”… Cherchez l’erreur !

  3. […] Magnifique, Rost au Conseil Economique et Social, ( tenez-vous bien et ne riez pas car c’est vous qui payez), en tant que « Personnalité qualifiée en matière d’environnement et de développement durable »! Cette pépite pontifiante de gôche des plateaux télé s’est lâchée sur facebook et montre sa vraie nature ; article à déguster : https://fl24.net/2020/08/18/rost-adom-membre-du-conseil-economique-et-social-traite-une-facebookeuse… […]

  4. […] Magnifique, Rost au Conseil Economique et Social, ( tenez-vous bien et ne riez pas car c’est vous qui payez), en tant que « Personnalité qualifiée en matière d’environnement et de développement durable »! Cette pépite pontifiante de gôche des plateaux télé s’est lâchée sur facebook et montre sa vraie nature ; article à déguster : https://fl24.net/2020/08/18/rost-adom-membre-du-conseil-economique-et-social-traite-une-facebookeuse… […]

  5. Membre d’une assemblée qui nous coute la peau du cul, a largement démontrée son inutilité et même sa nuisance. IL FAUT LE VIRER ET MEME DISSOUDRE CETTE ASSEMBLEE DE COPAINS ET DE COQUINS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici