VIDEO. Les manifestants Black Lives Matter disent aux Blancs d’abandonner leurs maisons aux Noirs

Les émeutes à Portland / Photo: Twitter
Les émeutes à Portland / Photo: Twitter

Les manifestants racistes anti-Blancs de la mouvance Black Lives Matter ont défilé dans un quartier résidentiel de Seattle en exigeant que les Blancs abandonnent leurs maisons.

Les images de la manifestation du mercredi postées sur Twitter montrent une foule de dizaines de personnes scandant “Black Lives Matter”. Un des meneurs non identifié s’est s’adressé aux résidents blancs du quartier en leur hurlant qu’ils vivent dans un quartier historiquement noir de la ville tandis qu’une autre femme dans la foule a crié qu’ils devraient “abandonner leurs maisons”.

Savez-vous qu’avant que votre cul de blanc n’arrive ici, il n’y avait que des Noirs?” dit l’homme. “Savez-vous que des gens comme vous sont venus ici et ont acheté toutes les terres des Noirs pour moins que leur valeur, les ont mis dehors pour que vous puissiez vivre ici? Est-ce que vous savez cela?

L’homme a continué de vociférer, haineux et revendicatif. “Parce que si vous ne le savez pas, maintenant vous le savez, faites quelque chose!

Une autre femme hurlant dans la foule a demandé alors aux résidents d'”ouvrir leur portefeuille” alors que l’homme continuait à crier sur les résidents.

Alors, comment comptez-vous réparer ça?“, poursuit l’homme. “En tant que gentrificateurs, parce que vous faites partie de ce problème.

La gentrification (à Paris, on parle de la “boboïsation”) désigne les transformations de quartiers pauvres dues à l’arrivée de catégories sociales plus favorisées qui réhabilitent certains logements et importent des modes de vie et de consommation différents. Il ne s’agit pas d’une expropriation forcée, mais d’un phénomène socio-économique.

Une femme avec un mégaphone exhorte alors les résidents à “abandonner” leur maison, comme le montrent les images.

Rendez aux Noirs leur maison!“, crie-t-elle. “Vous êtes assis là confortablement, putain à l’aise, comme s’ils n’avaient pas aidé à gentrifier ce quartier! J’ai vécu dans ce quartier, et ma famille a été chassée, et vous êtes assis là-haut en train de passer du bon temps avec vos autres amis blancs!

Une deuxième vidéo montre des manifestants du BLM et des activistes Antifa appelant les Blancs à “foutre le camp” alors que d’autres personnes dans la foule demandent des réparations. “Rendez-nous notre merde!” crie un homme.

L’idée d’un quartier d’une ville américaine appartenant aux Noirs “à l’origine” est riche en conséquences. Il serait intéressant de savoir ce qu’en pensent les Indiens.

Source: Twitter/ NYP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici