Un grand avocat accuse l’islamophile Edwy Plenel d’incitation au massacre

Image d'illustration / Photo: Capture d'écran Twitter
Image d'illustration / Photo: Capture d'écran Twitter

Richard Malka est l’avocat historique de Charlie Hebdo. Dans son grand interview accordé au Point cette semaine, il revient sur certains propos d’Edwy Plenel, icône de l’intelligentsia de gauche, très islamophile, et ennemi juré de l’identité française.

Malka accuse Plenel de manière frontale, sans prendre de gants, ni tourner autour du pot: il attaque cash.

Il déclare en effet: “Quand Plenel dit que Charlie “fait la guerre aux musulmans”, c’est une rhétorique qui revient à dire: “Tuez-les!” Parce que si Charlie est en guerre contre les musulmans, ça veut dire que les musulmans sont en guerre contre Charlie. Or, dans une guerre, on tue.”

C’est très juste. Edwy Plenel, en présentant la liberté d’expression française comme une guerre contre les musulmans, donne carte blanche à l’islam pour se venger en tuant des Français.

C’est, purement et simplement, de l’incitation au massacre. Donc, quand on connaît le contexte, les tensions que traverse notre pays, et l’hystérie jamais éteinte de la communauté musulmane, cette prise de position de Plenel est une faute très grave. Un crime contre la liberté, et contre la sécurité de ceux qui la défendent. Une atteinte aux droits fondamentaux de tous les citoyens de notre pays.

Edwy Plenel est parfaitement conscient de ce qu’il fait. Il aime la dénonciation perverse qui entraîne la destruction systématique. Il livre les amis de la liberté en pâture aux amoureux d’Allah. Et les conséquences sont terribles: de l’affaire Mila à l’affaire Sarah Halimi, une longue liste de vies brisées, dont Edwy Plenel ne paiera jamais le prix.

Source: Le Point

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici