LOL! La cheffe des Femen se range soudainement du côté de la France

Inna Shevchenko, leader de Femen
Photo / Wikipédia

Les pires gauchistes ont parfois des éclairs soudains de lucidité. Ça ne dure jamais très longtemps, mais c’est toujours très drôle.

Ainsi, Inna Shevchenko, la leader mondiale du mouvement porno-féministe Femen, ne supporte pas la situation en Biélorussie, où le tyran Loukachenko s’est fait réélire en truquant le scrutin, et lance une campagne de répression terrible contre l’opposition de son pays.

Sur Twitter, elle annonce ainsi: “Les forces spéciales du KGB se précipitent dans la foule des manifestants dans les ambulances, et battent et arrêtent soudainement les gens. Exil forcé (avec menaces de mort) des leaders de l’opposition.”

Mais voilà que ses camarades françaises s’exclament: “Comme en France!” Réflexe sans doute irréfléchi, mais logique, pour quiconque constate que la Macronie est chaque jour plus autoritaire. Les Gilets jaunes éborgnés, par exemple, peuvent en témoigner.

Et là, Inna pique une crise. Elle réplique: “À tous ceux qui m’écrivent que les violences policières contre les manifestants en Biélorussie sont similaires à celles en France, je n’ai qu’une seule demande: Veuillez fantasmer sur la “dictature française” sans moi et pas sur mon compte.”

L’ennui est que, d’habitude, la belle Inna passe sa vie à expliquer que la France est un pays macho, raciste, fasciste, ignoble, abject, etc. Alors, quand elle retourne sa veste et nous explique soudain que la situation est bien pire en Biélorussie que chez nous, on a envie de lui répondre : “Tu es anti-française quand ça t’arrange, et francophile quand ça t’arrange… Et si tu allais faire de la politique en Biélorussie?”

Source: Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici