L’administration Trump mobilise le monde dans sa guerre contre la Chine

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo/Twitter
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo/Twitter

On savait que Donald Trump était en guerre contre Xi Jinping, et réciproquement. Et l’on savait que le Parti Communiste Chinois est un danger pour le monde. Mais Mike Pompeo, talentueux et courageux responsable de la diplomatie américaine, vient de passer la vitesse supérieure.

Dans sa dernière déclaration, il rallie à la cause anticommuniste tous les amoureux de la liberté, en vue d’un combat frontal.

Il a affirmé: “Le vent tourne. Partout dans le monde, la menace du Parti communiste chinois devient de plus en plus claire, et les nations qui partagent les mêmes idées que nous commencent à s’allier pour peser dans la balance, pour faire reculer le danger, pour protéger notre liberté et notre démocratie.”

C’est le langage de Reagan, qui avertissait le monde de l’absolue nécessité de combattre l’Union Soviétique. C’est le langage de la vérité et de la détermination. C’est le vrai langage de l’Occident. Barrer la route à l’impérialisme communiste n’est pas une option parmi d’autres, mais un devoir, si l’on veut assurer la survie de notre civilisation.

Avec la crise mondiale du nouveau coronavirus, le masque de Xi est tombé. Pompeo lui scotche une cible sur le front et nous dit: “Tirez avant qu’il ne soit trop tard.”

Et Macron? Il croit que Xi Jinping est un chef d’entreprise. Pompeo va donc devoir se passer de l’aide française.

Source: site officiel du Department of State — le ministère des Affaires étrangères américain.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici