En Somalie, un projet de loi conforme à la charia autorisant le mariage d’enfants

Image d'illustration / Photo: Unicef
Image d'illustration / Photo: Unicef

En Somalie, le parlement examine un projet de loi conforme à la charia qui autoriserait le mariage d’enfants une fois que les organes sexuels d’une fille ont atteint leur maturité, et permettrait le mariage forcé à condition que la famille donne son consentement.

Ce projet de loi est le fruit de plusieurs années d’efforts de la société civile pour présenter une proposition de loi visant à mieux protéger les femmes et les filles dans l’un des pays les plus islamistes du monde.

Selon les Nations unies, ce nouveau projet de loi sur les crimes liés aux relations sexuelles “représenterait un revers majeur dans la lutte contre la violence sexuelle en Somalie et dans le monde“, et devrait être retiré immédiatement. Le projet de loi affaiblit également la protection des victimes de la violence sexuelle.

Déjà, plus de 45% des jeunes femmes en Somalie sont mariées ou en concubinage avant l’âge de 18 ans, selon les donnés des Nations unies en 2014-15.

En 2013, la Somalie a convenu avec l’ONU d’améliorer ses lois sur la violence sexuelle, et après cinq ans de travail, un projet de loi sur les infractions sexuelles a été approuvé par le Conseil des ministres et envoyé au parlement. Mais l’année dernière, le président de la Chambre a renvoyé le projet de loi “dans un processus qui pourrait avoir dévié de la loi établie” en demandant des amendements de fond.

Le nouveau projet de loi “risque de légitimer le mariage des enfants, entre autres pratiques alarmantes, et doit être empêché de passer en loi“, a déclaré cette semaine la responsable des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, avertissant que son adoption “enverrait un signal inquiétant aux autres États de la région“.

Nous voulons nous assurer qu’il est conforme à la loi et aux traditions islamiques“, a déclaré le vice-président du parlement, Abdweli Mudey, après l’apparition du nouveau projet de loi.

En 2017, en Somalie, 45% des filles ont été mariées avant l’âge de 18 ans, 8% avant l’âge de 15 ans. La Somalie est le dixième pays au monde pour la proportion de mariages d’enfants.

Ces derniers temps, les mariages d’enfants en Somalie ont augmenté, en partie à cause des pressions économiques et en partie parce que les écoles ont été perturbées par le confinement.

Source: AP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici