L’Iran exprime “de grands espoirs” que l’embargo sur les armes ne soit pas reconduit. Quel est le danger?

Image d'illustration / Photo: Wikimedia Commons
Image d'illustration / Photo: Wikimedia Commons

Ce mercredi, la République islamique d’Iran, par la voix de son dirigeant Hassan Rohani a émis “de grands espoirs” pour que la résolution américaine visant à prolonger l’embargo sur les ventes d’armes échoue à l’ONU. 

L’embargo contre les ventes d’armes ciblant le régime des mollah arrive à expiration le 18 octobre, selon les termes de la résolution qui a approuvé l’accord sur le nucléaire iranien. Mais cet accord au bénéfice de l’Iran, a été déchiré par Donald Trump, qui exige la reconduite de l’embargo, pour empêcher le pays de se doter de meilleures armes.

“Nous espérons vivement que l’Amérique échouera” à déclaré Hassan Rohani lors d’un conseil des ministres retransmis à la télévision. “L’adoption d’une telle résolution signifierait une violation flagrante” de l’accord sur le nucléaire, a osé le dirigeant iranien, alors que l’Iran a avoué lui-même n’avoir jamais respecté les termes de cet accord.

Des diplomates à New York ont dit s’attendre à ce que le Conseil de sécurité de l’ONU rejette une résolution américaine visant à prolonger un embargo sur les ventes d’armes à l’Iran. Un autre embargo de l’ONU sur les matériaux et la technologie que l’Iran pourrait utiliser pour son programme de missiles balistiques doit rester en place jusqu’en 2023.

Malgré sa fébrilité, l’Union européenne toujours partisane du désastreux accord a tout de même assuré qu’elle continuerait d’appliquer son propre embargo contre Téhéran si l’embargo de l’ONU était levé. Quant aux Etats-Unis ils ont prévenu qu’ils prolongeraient l’embargo “quoiqu’il en soit”.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici