“Incivilités” à Rouen: un couple tabassé pour avoir demandé à des “jeunes” de faire moins de bruit!

Sang-agression/Pixabay
Sang-agression/Pixabay

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, un couple de trentenaires, qui rentrait tranquillement chez lui dans le centre-ville de Rouen, s’est permis de demander à trois “jeunes”, qui hurlaient dans la rue, de faire moins de bruit. Les racailles l’ont mal pris et deux d’entre eux ont passé la couple à tabac avant de prendre la fuite. L’homme et la femme ont été sérieusement blessés. Leurs agresseurs ont finalement été interpellés.

Samedi 8 août, un homme de 33 ans et une femme de 27 ans, en couple, rentraient à pied à leur domicile situé dans le centre-ville de Rouen quand ils ont croisé, avenue Champlain, trois “jeunes” qui hurlaient dans la rue.

Le couple s’est alors permis de rappeler aux “jeunes” quelques règles de savoir-vivre et leur a demandé de faire moins de bruit. Suprême affront pour les racailles dont deux se sont alors ruées sur l’homme et sa compagne.

La jeune femme a été violentée et jetée au sol avant que son conjoint ne soit littéralement roué de coup par ses deux agresseurs. Les deux victimes au sol et ensanglantées, le trio a ensuite pris la fuite.

Avisés, policiers et secours se sont rendus sur les lieux pour prendre en charge les victimes qui ont dû être hospitalisées au CHU de Rouen. L’homme et la femme se sont vus attribuer respectivement 10 et 4 jours d’ITT pour l’ensemble de leurs blessures.

Munie du signalement des suspects, une patrouille de la BAC n’a pas tardé à les intercepter, place Carnot, non loin des lieux de l’agression. Les trois individus, âgés de 24, 21 et 20 ans, ont été placés en garde à vue.

Si le plus âgé a été hors de cause dans l’exercice des violences, ses deux comparses ont été déférés dimanche soir au parquet de Rouen. On ne connaît pas les suites judiciaires données à cette affaire ni même les éventuels antécédents des deux “jeunes”.

Source: Info Normandie/ 76 Actu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici