A Montpellier, un blessé grave au couteau lors d’une rixe entre immigrés égyptiens

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Lundi dernier, une violente altercation a eu lieu entre deux immigrés égyptiens sur un parking, dans un quartier sensible de Montpellier. Les deux hommes s’étaient donnés rendez-vous pour régler un différent né sur les réseaux sociaux. L’entrevue dégénérant, l’un des deux, âgé de 45 ans, a poignardé l’autre à la gorge avec un couteau avant de prendre la fuite. La victime, âgée de 37 ans, a été hospitalisée entre la vie et la mort. L’agresseur a finalement été interpellé.

Lundi 10 août, vers 18h45, une violente dispute a eu lieu sur un parking public du quartier d’Alco, à Montpellier, dans l’Hérault. Deux hommes de nationalité égyptienne s’étaient donnés rendez-vous pour régler un différent, apparu sur les réseaux sociaux.

En effet, l’un d’eux aurait propagé de fausses informations et proféré des insultes contre l’autre qui aurait donc provoqué l’entrevue pour régler le problème. Mais la situation a rapidement dégénéré et la discussion s’est envenimée.

Un des deux hommes, âgé de 45 ans, a alors dégainé une arme blanche avant d’en asséner un violent coup à la gorge de son adversaire et de prendre la fuite dans les rues de ce quartier cosmopolite.

Les secours ont été avisés par des témoins et se sont rendus sur place pour prendre en charge la victime. Le blessé, âgé de 37 ans, était très grièvement atteint et a été admis en urgence absolue au CHU de Montpellier avec un pronostic vital très fortement engagé.

Le parquet de Montpellier a ouvert une enquête sur cette tentative d’homicide et les investigations pour retrouver l’agresseur ont été confiées aux policiers de la sûreté départementale de l’Hérault.

Ceux-ci ont fait montre d’une grande célérité et l’auteur, dont rien n’a filtré sur la situation administrative ou les éventuels antécédents judiciaires, a été interpellé très tôt, hier, mardi 11 août. Le suspect a été placé en garde à vue pour s’expliquer sur cette sauvage agression.

Source: Métropolitain

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici