L’incarnation de la liberté hongkongaise emprisonnée par Xi Jinping!

Xi Jinping/DR
Xi Jinping/DR
Agnès Chow a été arrêtée hier par la police de Hong Kong, donc par le Parti communiste Chinois. Elle était LA figure féminine de la contestation hongkongaise.
En un peu plus d’une semaine, un par un, presque tous les leaders du mouvement ont été emprisonnés. C’est une catastrophe pour la liberté des Hongkongais: Xi Jinping est en train d’emprisonner quiconque a osé le défier publiquement.
Entrée en politique à l’âge de 16 ans, prenant tous les risques pour promouvoir la défense des Droits Fondamentaux dans sa ville, devenue le visage féminin (et beau) de la contestation pacifique, fervente catholique, Agnès Chow était la star de la contestation pacifique.
Fondatrice du parti Demosisto, principale organisation des manifestants hongkongais, elle avait déjà été arrêtée en août 2019, et avait réussi à se faire libérer. Mais, depuis, Xi Jinping a fait changer les lois sécuritaires de Hong Jong et les a rendues définitivement totalitaires: l’espoir de voir la belle Agnès sortir de prison est maintenant extrêmement faible.
Seul Joshua Wong, le leader plus influent des démocrates de Hong Kong, lui aussi créateur de Demosisto, protestant, est encore en liberté. Il ne le sera sans doute plus très bientôt. Quand il croupira sous les verrous, lui aussi, la partie sera terminée. Un immense élan de courage et de liberté se meurt sous nos yeux.
En frappant à la tête les jeunes hongkongais, Xi Jinping veut décapiter la splendide indépendance d’esprit et la profonde culture politique de Hong Kong. Quand il en aura fini, tous les experts s’accordent à dire qu’il il s’attaquera à Taïwan, l’autre ville insolente de l’empire rouge. Ce n’est plus qu’une question de semaines.
Source: Hong Kong Free Press

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici