Enfer fiscal: Quand la taxe abri de jardin coûte plus cher que l’abri lui-même

Les Inconnus, les vampires du Fisc Photo: Capture d'écran Youtube
Les Inconnus, les vampires du Fisc Photo: Capture d'écran Youtube

Devenu le symbole de la folie fiscale française, en 2020, la taxe abri de jardin a augmenté de +0,7% par rapport à 2019. Le chemin naturel du socialisme, puisque cette taxe a augmenté de +15% depuis 2011. La taxe est désormais tellement élevée, qu’elle coûte plus cher que l’abri de jardin.

La Charente Libre rapporte que la commune de Fléac, en Charente, a même préféré renoncer à sa part communale sur cette taxe face à la colère de ses habitants.

“On y a regardé de plus près, et effectivement avec le calcul qui était en vigueur avant notre délibération, si vous achetiez un cabanon de 10m2 en promo à Castorama ou Leroy-Merlin -j’en ai vus à 390€- il vous en coûtait 423€ de taxe d’aménagement, dont 292€ de part communale. Plus que le prix du produit lui-même. Alors que pour une piscine de 10m2, la taxe est à peine de 100€”, avoue à La Charente Libre Jacky Daviaux, l’adjoint à l’urbanisme de Fléac.

Enfin une bonne nouvelle pour ces habitants, puisque cette part représente la majeure partie de cette taxe. La mairie espère aussi peut-être inciter les propriétaires à déclarer leur abri, puisque beaucoup de personnes préfèrent ne pas le déclarer pour ne pas avoir à se faire détrousser. Preuve supplémentaire que le consentement à l’impôt n’existe pas.

“On en vend plusieurs par jour. Certains clients nous disent même clairement, qu’ils ne le déclareront pas”, confient des vendeurs des magasins de bricolage de l’agglomération d’Angoulême au quotidien régional.

Source: Capital

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici