Une université publique américaine brime un enseignant afin de lui interdire de critiquer le marxisme

La statue de Karl Marx / Photo: Pixabay
La statue de Karl Marx / Photo: Pixabay

Un professeur de l’université d’État Wright, dans l’Ohio, affirme être une victime de la censure politiquement correcte parce que l’administration ne lui permet pas de donner des cours de critique du marxisme sous la pression de professeurs et étudiants gauchistes.

Il est clair que tout cela n’est que de la censure“, a déclaré Evan Osborne, professeur d’économie à l’université public Wright à Dayton dans l’État de l’Ohio. La direction a refusé à plusieurs reprises de répondre à sa demande de donner un cours facultatif sur la critique du marxisme à l’ensemble des étudiants.

J’ai auparavant proposé plusieurs cours facultatifs“, affirme-t-il. “Tous ont été approuvés, n’allant pas à l’encontre des croyances sacrées de l’aile radicale de notre université.

Son cours intitulé “Marxisme: Une histoire de la théorie et de la pratique”, ne sera accessible qu’aux élèves diplômés, malgré la demande d’Evan Osborne pour qu’il soit ouvert à tous les étudiants du campus de Dayton.

Cette formule limite fortement le nombre d’étudiants qui peuvent le suivre“, a déclaré Evan Osborne. “Le plus grand dommage est fait aux étudiants en commerce, à la faculté d’économie. La plupart d’entre eux ne sont pas des étudiants diplômés. Ils méritent d’être entendus.

Evan Osborne, professeur titulaire à l’université Wright depuis 1984, a déclaré qu’il lui était interdit d’enseigner la critique du marxisme à la majorité des étudiants en raison de plaintes émanant d’autres enseignants, y compris des plaintes anonymes.

Nous avons une cohorte de gauche radicale en colère à la fac, ils font l’éloge du marxisme en classe“, a-t-il déclaré à The College Fix, un site d’information de droite consacré à l’enseignement supérieur, le premier à parler de cette situation abracadabrantesque.

Ils ne me laisseront pas enseigner de manière critique“, a-t-il déclaré.

Osborne a déjà enseigné en 2014, pour — selon ses dires — contrer les critiques “stupides” du capitalisme auxquelles, selon lui, les étudiants étaient exposés.

Je parle d’abord de l’économie marxiste et de ses origines. Je vais pays par pays pour parler des désastres économiques et des crimes contre l’humanité“, a déclaré le professeur censuré. “Peut-être que c’était une erreur de vouloir enseigner le programme d’une manière si honnête. Fondamentalement, ce que je veux, c’est que ma liberté académique soit respectée.

Source: Fox News

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici