Pourquoi Darmanin ne veut plus envoyer de policiers “sortant de leur terroir” à Paris et en banlieue?

Gérald Darmanin/DR
Gérald Darmanin/DR

“On ne peut plus envoyer de jeunes policiers sortant de leur terroir à Paris ou en proche banlieue, dans des conditions de violence bien plus élevées que ce qu’ils ont connu, sans davantage de formation”, a déclaré le ministre de l’Intérieur dans un entretien accordé au point mercredi 5 août.

“Ils ne sont pas toujours prêts au maintien de l’ordre. Ils doivent parfois acheter eux-mêmes en grande surface un casque de protection ou leur propre caméra piéton!”, révèle le ministre, trahissant ainsi le cruel manque de moyens pour la police dans cette région où la criminalité est particulièrement répandue.

Les policiers qui y sont envoyés le sont parce que personne ne veut être affecté à Paris, devenue selon les excellents mots de Fabrice Luchini une ville sale du Moyen-Orient plus du tout habitable. Tout policier y ayant purgé sa peine s’enfuit sans se retourner après avoir pu s’échapper de cet enfer.

Darmanin estime que les “policiers qui doivent être davantage formés, mieux équipés et dont une partie de la mission, désormais, même lorsqu’ils font de la voie publique, consiste à faire du maintien de l’ordre. […] La crise violente dite des Gilets jaunes a bousculé les habitudes. Le ministère doit s’adapter”, a osé le ministre de l’Intérieur.

En clair, le renforcement de la sécurité doit être attribué en priorité au maintien de l’ordre pour pouvoir réprimer une protestation populaire comme celle des Gilets jaunes dont les problèmes de fond n’ont pas été réglés.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici