Gaspillage! En 10 ans, si l’Hadopi n’a rapporté que 87 000 euros, combien cela a-t-il coûté de millions aux Français?

Le cauchemar bureaucratique du film Brazil/Capture d'écran
Le cauchemar bureaucratique du film Brazil/Capture d'écran

Sans surprise, comme le prophétisaient déjà ses critiques, l’Hadopi se révèle être un gouffre financier monstrueux. “Depuis 2011, le montant total cumulé des amendes prononcées et portées à la connaissance de la Commission est de 87 000€, dont près du tiers pour la seule année 2019”, ose-t-elle s’enorgueillir.

Alors que, comme le rappelle Next INpact, la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet a coûté depuis ses débuts 82 millions d’euros au contribuable français. Ce fut 9 millions d’euros, rien que pour l’année 2019.

Ainsi, Next INpact rappelle que, pour un euro empoché avec les amendes infligées aux “pirates” l’État en a dépensé 942. En d’autres termes, les 87 000 euros collectés en 10 ans ne représentent que 4 jours de fonctionnement de cette bureaucratie.

La mission de cette administration ruineuse consiste à identifier des internautes ayant téléchargé illégalement des contenus sur des plateformes de pair à pair (en anglais peer-to-peer, souvent abrégé « P2P ») pour le compte d’ayants droit. Si ceux qui jouissent d’une propriété intellectuelle sur ces contenus s’estiment lésés, c’est bel et bien le contribuable qui est le plus lésé dans cette gabegie.

Les Français auront donc payé des millions à perte, pour avoir empêché seulement quelques internautes lambda de télécharger tel ou tel contenu qui aurait pu être échangé physiquement comme tout le monde s’échangeait autrefois les cassettes vidéos pour éviter d’en louer au vidéo-club. Un fois de plus, l’absurdité des mesures mises en place par l’étatisme français coûte cher à tout le monde.

Source: BFMTV

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici