Pendant le confinement, un centenaire a parcouru 156 kilomètres… entre son salon et sa cuisine

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Au cours de notre période de confinement, les organisateurs de la course Vallespir Skyrace ont mis en place un challenge virtuel en ligne. Objectif: réaliser au moins trois heures d’effort. À 101 ans, Paul Simier s’est lancé un incroyable défi.

“J’ai mesuré la distance entre ma cuisine et mon salon et je suis arrivé à 30 mètres. Donc je faisais 50 fois le tour de ces deux pièces le matin, et 50 autres fois l’après-midi“, explique ce retraité de la Police nationale.

“Ce n’est pas exceptionnel, tout le monde peut le faire“, assure le Sarthois d’origine, muté à Perpignan en 1942. Il n’en est d’ailleurs pas à son premier exploit, comme en atteste sa collection d’articles de journaux relatant ses courses antérieures.

Tenez, celui-là, c’était pour ma dernière course, en 2009. J’ai couru les 10 km de Perpignan pour mes 90 ans avec ma fille, mes petits enfants et mon arrière-petite-fille ! C’était pas mal, ça“, a-t-il raconté en montrant un article à L’Indépendant.

Après cette dernière course, il a quitté les podiums mais a continué de courir tous les matins jusqu’à ses 95 ans. Depuis, le sportif est passé à la marche rapide et trottine sur trois à cinq kilomètres environ, tous les matins à l’aube.

Cela me fait vraiment du bien. Vous savez, c’est très important de faire de l’activité, c’est comme ça qu’on reste en bonne santé. À l’époque, des copains me disaient d’arrêter de courir et de venir avec eux pour passer la journée à manger, boire et jouer à la pétanque. Eh bien, aujourd’hui, ils sont tous morts“, confie-t-il en riant.

Source: L’Indépendant

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici