Une adolescente de 15 ans handicapée mentale, agressée sexuellement dans le bus par Lakhdar

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Jeudi 30 juillet, Lakhdar Yadel, un immigré de 38 ans, en France depuis au moins trois ans, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Tours, pour un comportement de prédateur sexuel, qu’il présente comme sa “méthode de séduction”, et une accusation de viol requalifiée en agression sexuelle sur personne vulnérable.

Car en plus d’être mineure, sa victime souffre également d’un déficit mental que Lakhdar est bien le seul à ne pas avoir remarqué. À 15 ans, elle a le niveau scolaire et intellectuel d’une élève de CM1.

Le 27 novembre 2018, après l’avoir suivie dans le bus, Lakhdar s’assoit à côté d’elle, lui met la main sur la cuisse. Pour être plus tranquille, il l’emmène ensuite tout au fond du bus pour lui mettre la main dans le pantalon, dans la culotte.

Le prévenu prétend avoir pensé qu’elle avait 19 ans, et qu’elle était consentante ou qu’il pensait qu’elle l’avait cherché dans le bus. Difficile à croire… Pour l’expert psychiatre, la dangerosité n’est pas au niveau psychiatrique mais au niveau criminologique. L’absence de sens moral et une conduite de prédation sexuelle lui font craindre la récidive.

Comble de la mauvaise foi, son avocat, Me Maurice Ngamakita, ne voudrait pas qu’on le condamne “pour ses manières peu académiques d’aborder les femmes.”

Après délibéré, le tribunal a déclaré Lakhdar Yadel coupable d’agression sexuelle sur personne vulnérable et a suivi le parquet dans ses réquisitions. Soit trois ans ferme avec maintien en détention, interdiction définitive du territoire national et inscription sur le fichier des délinquants sexuels. Le condamné sera ainsi expulsé à l’issue de sa peine.

Source: La Nouvelle République

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici