L’Iran affirme avoir arrêté un leader anti-régime accusé de terorisme

Le guide suprême de la République Islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei/DR
Le guide suprême de la République Islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei/DR

L’Iran a annoncé samedi l’arrestation d’un opposant au régime, résidant aux États-Unis, accusé notamment d’être à l’origine d’un attentat meurtrier en 2008.

Jamshid Sharmahd, le leader du groupe terroriste Tondar (Tonnerre), qui a dirigé des actions armées et terroristes en Iran depuis l’Amérique, a été arrêté à la suite d’une opération complexe et est maintenant entre les mains de nos agents“, a annoncé le ministère du Renseignement dans une déclaration lue à la télévision d’État.

Téhéran ne précise pas les conditions de cette arrestation, indiquant seulement qu’il est détenu en Iran.

Un porte-parole du département d’état américain a déclaré samedi que le gouvernement avait “connaissance des informations relatives à la détention de M. Sharmahd.”

Le régime iranien est connu depuis longtemps pour détenir des ressortissants iraniens et étrangers sur de fausses accusations. Nous exhortons l’Iran a jouer la plus totale transparence et à se conformer à tous les standards juridiques internationaux“, a-t-il ajouté.

Basé à Los Angeles, l’organisation Tondar, qui n’a pas confirmé cette arrestation, défend la restauration de la monarchie en Iran.

Sur son site internet, elle indique que Jamshid Sharmahd, un ingénieur en électronique né en 1955, possède la double nationalité iranienne et allemande.

Selon Téhéran, il aurait fomenté l’attentat contre une mosquée de Shiraz, une ville située dans le sud du pays, qui a fait 14 morts et 215 blessés en 2008.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici