Paf! Trump gifle Merkel: Il lui retire 12 000 soldats américains, où va-t-il les redéployer?

Angela Merkel et Donald Trump/DR
Angela Merkel et Donald Trump/DR

Donald Trump avait pourtant prévenu la chancelière allemande de fournir les efforts nécessaires à sa défense, mais elle a continué de faire la sourde oreille. La sanction est tombée: les Etats-Unis retirent quelque 12 000 soldats d’Allemagne, une véritable humiliation pour Angela Merkel.

Mercredi 29 juillet, le ministre américain de la Défense, Mark Esper a assuré que l’objectif de cette grande restructuration était stratégique, notamment pour se protéger de la menace russe, mais quelques minutes après sa conférence de presse au Pentagone, Donald Trump a expliqué que ce retrait était la sanction au refus de l’Allemagne de “payer plus”.

En plus du retrait des troupes, le commandement militaire américain en Europe (Eucom), actuellement basé à Stuttgart, déménagera à Mons, en Belgique, où se trouve le commandement en chef des forces de l’Otan.

Mark Esper a annoncé que sur les 34 500 militaires actuellement stationnés en Allemagne, environ 6 400 seront rapatriés aux Etats-Unis tandis que 5 600 autres seront redéployés dans d’autres pays de l’Otan, environ 2 000 en Belgique et en Italie.

“Au moins un millier de nouveaux soldats vont être déployés dans notre pays”, s’est réjoui Mariusz Blaszczak, le ministre polonais de la Défense vendredi 31 juillet, précisant: “Nous allons avoir en Pologne un commandement de corps américain. Ce commandement va gérer les forces déployées sur l’ensemble du flanc oriental de l’Otan”.

“Bientôt, nous allons signer avec les Américains l’accord final sur la présence durable de l’armée américaine”, a ajouté Mariusz Blaszczak, attaché à la défense de son pays menacé par la Russie.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici