Les riches dépensent des millions pour acheter la nationalité d’un pays “sûr”

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Les riches du monde entier dépensent aujourd’hui des millions pour acheter la citoyenneté dans des pays comme la Nouvelle-Zélande, qui a agi rapidement et a éradiqué le coronavirus avant tout autre pays du monde.

Le pays a signalé en mai que 80 000 Américains ont cherché à obtenir des informations en mai sur la façon d’y émigrer: un bond de 65% par rapport à la même période l’année dernière.

Les autres régions qui suscitent l’intérêt sont les pays des Caraïbes, Malte et l’Australie. Ils offrent tous de belles plages, l’isolement et un meilleur rapport qualité-prix pour le dollar américain.

Mais le rêve coûte cher. Pour vivre, travailler et étudier en Nouvelle-Zélande, il faut débourser entre 2 et 10 millions de dollars, selon le type de visa dont vous avez besoin. Pour 1,4 million de dollars, un couple marié peut obtenir la nationalité maltaise, à condition qu’il ait également acheté une propriété.

Les sociétés spécialisées dans l’obtention de la nationalité en échange d’un “investissement” s’en mettent plein les poches.

D’autres pays comme le Portugal, qui a un programme de résidence par investissement, sont également populaires en raison de son marché immobilier “stable” et de son faible taux de Covid-19.

Et il n’y a pas que les Américains qui veulent un passeport “sûrs”. Les sociétés qui proposent ce genre de services existent au Nigeria et bientôt en Inde.

Beaucoup de gens riches se créent une zone de sécurité et de repli en cas d’un nouveau confinement, voire d’autres crises à venir.

Source: Bloomberg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici