À Montpellier, une piscine fermée: une embrouille entre familles “de communautés différentes”

Image d'illustration/Pixabay
Image d'illustration/Pixabay

Jeudi matin, Le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, a annoncé la fermeture pour l’après-midi, en raison d’incidents survenus la veille, de la piscine Neptune, située dans le quartier de la Mosson-la Paillade.

Devant ces comportements inadmissibles et irresponsables et par solidarité envers les personnels régulièrement contraints, au-delà de leur mission de surveillance, à réaliser de la régulation entre publics adultes parfois très agressifs, le Maire de Montpellier a décidé la fermeture ce jour du Centre nautique Neptune“, disait son communiqué.

Seules les activités d’été destinées aux enfants dans le cadre de l’opération Été à la Mosson seront assurées“, précisait la municipalité, annonçant par ailleurs qu’un dispositif de sécurité renforcé serait mis en place dès le lendemain et qu’une cellule psychologique pour les agents serait effective dès le matin.

Les policiers de la Sécurité publique avaient été appelés mercredi vers 18h30 pour des coups de couteau avec blessés et des traces de sang le long du bassin de la piscine Neptune. Mais, à l’arrivée des deux équipages de la BAC (brigade anti-criminalité), il n’y avait ni blessé par arme blanche, ni traces de sang.

En réalité, l’enquête policière a établi que, lors d’une altercation autour du bassin entre deux groupes de mères de famille “de deux communautés différentes de la cité” pour un motif inconnu, l’une d’entre elles a exhibé un “couteau à fruits“… sans en faire usage.

La Ville de Montpellier et les maîtres nageurs sauveteurs ont déposé plainte contre X, mais en l’absence de blessé aucune plainte n’aurait été déposée par les protagonistes de cette pathétique altercation.

Ce n’est pas ceux qui créent les incivilités qui vont définir le droit. La fermeté sera au rendez-vous, chaque fois que nécessaire“, a conclu le maire de Montpellier. Peut-être saura-t-on un jour à quelles sympathiques communautés appartenaient “ceux qui créent les incivilités”

Source: actu.fr

1 COMMENTAIRE

  1. Le même maire de Montpellier qui après avoir voté une subvention au conseil général en vote une nouvelle de 15.000€, toujours en faveur de l’organisation de trafic d’êtres humains “SOS Méditerranée”.

    Il va sûrement interdire la piscine aux Blancs et faire appel à un imam pour éviter les problèmes…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici