Un parachutiste français de Toulouse est mort accidentellement en opération au Tchad

Soldats français de l'opération Barkhane/Armée de terre
Soldats français de l'opération Barkhane/Armée de terre

Un soldat français, brigadier-chef du 14e régiment d’infanterie de soutien logistique parachutiste (RISLP) de Toulouse, est mort “accidentellement” en opération au Tchad, ce vendredi 31 juillet.

Le brigadier-chef Andy Fila était électromécanicien frigoriste de la force Barkhane déployée par l’armée française en Afrique de l’Ouest afin de combattre les djihadistes.

Les faits se sont produits ce vendredi 31 juillet dans la matinée. “Alors qu’il effectuait une intervention de maintenance sur un groupe frigorifique de la base de Kossei, à N’Djamena, au Tchad”, explique le communiqué de l’état-major, il a été “mortellement touché par l’explosion d’un équipement“.

Pris immédiatement en charge par les secours de la base, il est néanmoins décédé des suites de ses blessures.

Une enquête de la gendarmerie prévôtale est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l’accident“, précise l’armée.

Le brigadier-chef Andy Fila, âgé de 25 ans, était papa d’un enfant. Il faisait partie du 14e régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste de Toulouse.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici