L’hécatombe continue dans la police! À Agen, un brigadier chef se suicide avec son arme de service

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Un nouveau drame dans la police. Laurent G., âgé de 45 ans, brigadier chef, qui travaillait dans une unité de nuit au commissariat d’Agen, s’est suicidé avec son arme de service.

Les faits ont eu lieu ce mercredi 29 juillet à Vianne, dans le Lot-et-Garonne. Son corps a été retrouvé par ses collègues qui avaient entamé des recherches, alertés par une lettre d’adieu laissée par la victime.

Notre Direction Départementale est triste et endeuillée par la disparition de notre collègue Laurent, 45 ans, brigadier chef au sein de l’unité de police secours de nuit, qui a mis fin à ses jours le 29 juillet 2020“, affirme le message publié sur la page Facebook de la police nationale de Lot-et-Garonne.

Il avait rejoint le commissariat de police d’Agen au mois de septembre 2019. Professionnel, investi et humain, il était apprécié de tous“, explique la police. “Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches.

Selon le décompte macabre du site web Profession Gendarme, il s’agit du 22e suicide dans les rangs des forces de l’ordre cette année, le quatrième ce mois-ci. Le brigadier chef d’Agen a été précédé par Ludo D., ancien motocycliste, en poste à Nancy, le 2 juillet, Pascal D., un major à la CRS 52 de Sancerre (18), le 15 juillet, et un gendarme affecté à la brigade de recherche de Meylan.

Il s’agit déjà du 22e suicide dans les rangs des forces de l’ordre depuis le 1er janvier, alors que 59 policiers, 17 gendarmes et 10 policiers municipaux ont mis fin à leurs jours l’an passé selon le ministère de l’Intérieur, contre 35 en 2018. C’est une hausse de +68% par rapport à 2018.

Source: Profession Gendarme/ Facebook/ Actu 17

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici