En Europe, le chinois Huawei de plus en plus sur la touche

Image d'illustration / Photo: Gettyimages
Image d'illustration / Photo: Gettyimages

Les opérateurs de télécommunications prennent de plus en plus de précautions par rapport au chinois Huawei. Orange prévoit de réduire à moyen terme en Europe sa dépendance vis-à-vis des équipements mobiles du groupe télécoms chinois.

Le premier opérateur télécoms français, qui n’utilise pas les infrastructures de Huawei sur son réseau en France, a fait en revanche appel au groupe chinois en Espagne et Pologne, ses deux principaux marchés en Europe après l’Hexagone.

En Europe, il y a des pays où nous utilisons Huawei, mais la tendance à moyen terme est de réduire la part des équipements fabriqués par Huawei sur nos réseaux“, a déclaré Stéphane Richard lors d’une conférence téléphonique avec des analystes, à la suite de la publication des résultats du groupe.

En Afrique (où le groupe est également présent), la question est beaucoup moins sensible et pertinente qu’en Europe“, a-t-il ajouté.

Huawei est depuis longtemps au coeur d’un différend entre les Etats-Unis et la Chine sur le contrôle des hautes technologies. Washington tente de convaincre ses alliés d’exclure le groupe chinois de la 5G en arguant du fait que ses équipements pourraient faciliter les activités d’espionnage chinoises, ce que le groupe chinois conteste.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici