Ségolène Royal “contactée pour devenir ministre”? La vérité sur l’imbroglio

Ségolène Royal / Photo: Wikimedia Commons
Ségolène Royal / Photo: Wikimedia Commons

Dans le suspense ayant précédé l’annonce du gouvernement Castex, les déclarations de Ségolène Royal sur son avenir ministériel et les démentis de l’Élysée ont fait rire la France entière. On en sait désormais plus quant au déroulement de l’affaire.

Selon Le Canard enchaîné d’aujourd’hui, c’est une erreur de Jean-Yves Le Drian dans l’envoi d’un SMS qui est à l’origine du cafouillage autour de l’entrée de Ségolène Royal au gouvernement.

Emmanuel Macron demandait alors à ses proches de lui proposer des candidatures de femmes de gauche, et le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a appelé Ségolène Royal pour “tâter le terrain“.

Mais cette dernière a posé des conditions drastiques… Jean-Yves Le Drian a donc transmis le message au chef de l’État. “Je ne sens pas du tout ce truc. Et puis, il y a Pompili“, aurait répondu Macron.

Et c’est là que se produit le cafouillage: alors qu’il croit répondre au Président, c’est à Ségolène Royal qu’il envoie un SMS disant: “Pompili très bien, c’est quand même mieux que l’autre folle de Ségo“.

Le Drian se rend immédiatement compte de son erreur et en avertit le chef de l’État, mais il est trop tard: Royal envoie un SMS à Macron pour engager une négociation sur son entrée au gouvernement.

Et dès le lendemain, sur le plateau de BFMTV, elle affirme avoir été contactée par un proche du Président.

Source: Le Télégramme

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici