Chapeau de paille et caniche en laisse! Pour passer inaperçus, les clandestins de Lampedusa se déguisent en touristes

Le flot d’immigrés clandestins vers les côtes italiennes ne tarit plus, à raison de plusieurs embarcations par semaines, depuis que la politique de “ports fermés” de Matteo Salvini a été abandonnée. Avec le gouvernement de gauche, ce dernier risque même d’être jugé pour… s’être opposé à l’immigration clandestine.

Alors que les clandestins arrivent en masse, même avec des caniches manifestement échappés des camps libyens, le Sénat décidera jeudi si je dois être jugé pour avoir défendu les frontières. Fier d’avoir protégé l’Italie et les Italiens, je le referais et je le ferai encore“, a déclaré Matteo Salvini sur Twitter

L’épisode évoqué par le leader de la Ligue et ancien ministre de l’Intérieur s’est déroulé lundi sur la côte de Lampedusa, lorsque “onze immigrés, tous Tunisiens, dont trois femmes, s’étaient mêlés à la foule des touristes: bagages, chapeau de paille, lunettes de soleil, cigarette et même un caniche en laisse“, selon le Corriere della Serra. “Une mise en scène pour passer inaperçu et qui était sur le point de marcher.”

Selon les garde-côtes italiens, “depuis la Tunisie, il est plus facile de s’y rendre et c’est pourquoi il y a tant de petits voyages avec des petits bateaux et des embarcations“.

Pendant ce temps, le centre d’accueil d’immigrés illégaux sur Lampedusa explose. Avec 128 migrants arrivés ce lundi sur trois bateaux, avec respectivement 106, 13 et 9 migrants à bord, le total de ses occupants est maintenant de 872 pour une capacité maximale prévue de 95.

La semaine dernière, au contraire, la police italienne a arrêté cinq passeurs qui avaient débarqué des migrants sur l’île de Lampione, à la barre d’un bateau de pêche tunisien. Les cinq membres de l’équipage tunisien ont été arrêtés par la police judiciaire et emmenés en prison à Agrigente pour complicité d’immigration illégale, tandis que le navire était saisi.

Source: Twitter/ Il Fatto quotidiano/ Corriere della Serra

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici