Opération coup de poing à Londres: un gang de passeurs d’immigrés clandestins démantelé

Image d'illustration Photo: Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord
Image d'illustration Photo: Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord

La police du Royaume-Uni a arrêté onze personnes impliquées dans un gang de passeurs, qui ont organisé la traversée de la Manche par des clandestins en bateau depuis la France, selon le ministère de l’Intérieur britannique.

La police britannique a effectué une douzaine de perquisitions à Londres et à Sheffield, où elle a saisi quelque 150 000 livres sterling en liquide et deux véhicules. 11 suspects ont été arrêtés.

L’opération a été menée par les services d’enquêtes criminelles et financières de l’Office de la lutte anti-immigration, assistés par les douanes, le police de Londres ainsi que par la National Crime Agency. Les forces de l’ordre françaises ont pris part à l’opération.

Les individus arrêtés seraient impliquées dans une bande criminelle organisée qui a soutenu financièrement les traversées illégales de la Manche en bateau et a activement aidé les clandestins entrant au Royaume-Uni.

En annonçant l’opération, la ministre de l’Intérieur, Priti Patel, a déclaré au Telegraph: “Je ne tolérerai pas que des criminels impitoyables cherchent à enfreindre la loi en faisant entrer illégalement des gens au Royaume-Uni. Je mettrai toutes les ressources nécessaires pour démanteler ces gangs et arrêter ces passages dangereux, y compris en poursuivant les groupes qui financent ces opérations criminelles“.

C’est un message clair à ceux qui se cachent derrière ces traversées risquées. Nous vous trouverons et nous ne ménagerons aucun effort pour vous mettre derrière les barreaux et vous prendre votre argent mal acquis“, a ajouté la ministre de l’Intérieur.

Ces arrestations surviennent alors que le nombre d’immigrés clandestins ayant traversé la Manche a atteint 3285 personnes, un nouveau record qui risque de doubler le chiffre de 2019, qui était de 1890 clandestins.

Il y a deux semaines, les ministres de l’Intérieur français et britannique ont annoncé la création d’une unité franco-britannique de recherche opérationnelle qui sera chargée de s’attaquer au fléau des gangs de passeurs.

La “task force” sera aussi chargée, y compris par le travail de renseignement, d’empêcher les immigrés de traverser la Manche.

Le comble, les autorités britanniques ne savent même pas le nombre exact d’immigrés clandestins qui résident actuellement au Royaume-Uni. En juin, le National Audit Office a admis que le gouvernement britannique n’en avait “aucune idée”. Une estimation indépendante du prestigieux Pew Center réalisée en 2019, suggère qu’il pourrait y avoir jusqu’à 1 200 000 immigrés illégaux dans le pays.

Source: The Telegraph

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici