L’Assemblée claque 27 millions d’euros pour loger quelques députés à Paris

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

En 2016, l’Assemblée nationale avait racheté à l’Etat l’hôtel de Broglie afin d’y loger les députés. Dix-huit mois après le lancement des travaux, le budget a déjà dérapé de 5,7 millions d’euros…

L’hôtel de Broglie est un superbe hôtel particulier de 6000  mètres carrés, construit en 1752, situé à quelques pas du Palais-Bourbon. Courant 2017, le président macroniste de l’Assemblée nationale de l’époque, François de Rugy, dont le goûts de luxe sont devenus connus du monde entier, avait souhaité conserver le bâtiment pour y aménager 70  bureaux avec couchage pour les parlementaires.

Chargé de la gestion financière de l’hémicycle en tant que premier questeur, le député La République en Marche Florian Bachelier s’y était vivement opposé, plaidant pour sa vente, mais en vain: en décembre, le bureau de l’Assemblée avait décidé de conserver le bâtiment et de lancer les travaux.

Ça va coûter encore plus cher que prévu“, déplore aujourd’hui le député, évoquant un chantier “plus que jamais problématique“, alors qu’il a lancé un plan d’économies et de rénovation de l’Assemblée et revendique 35  millions d’euros d’économies réalisées depuis 2017.

En effet, à peine dix-huit mois après le lancement de l’opération, le budget des travaux de l’hôtel de Broglie a déjà dérapé de… 5,7  millions d’euros! Il est passé de 22  millions, prévus initialement, à 27,7  millions aujourd’hui.

Pendant ce temps, le projet de budget du Palais-Bourbon pour 2021 s’établit pour l’instant à 562,6  millions d’euros, ce qui représente, par rapport à 2020, une baisse de… 5,75  millions. Oui, le même chiffre que le “dérapage” du budget des travaux de ce palace pour députés.

Mais rassurez-vous, ce n’est que de l’argent des contribuables…

Source: JDD

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici