Jackpot pour Big Pharma! 2 milliards de dollars pour Pfizer pour le vaccin contre le coronavirus

Image d'illustration / Photo: Istockphoto
Image d'illustration / Photo: Istockphoto

Le gouvernement fédéral a passé une commande de 2 milliards de dollars pour 100 millions de doses du vaccin potentiel contre le coronavirus auprès du géant pharmaceutique Pfizer, le fabriquant du Viagra.

Les Américains recevraient gratuitement les vaccins de Pfizer dans le cadre de l’accord annoncé mercredi à condition que le vaccin qu’elle développe avec la société biotechnologique allemande BioNTech obtienne l’approbation fédérale.

Nous nous sommes engagés à rendre l’impossible possible en travaillant sans relâche pour développer et produire en un temps record un vaccin sûr et efficace afin de contribuer à mettre fin à cette crise sanitaire mondiale“, a déclaré le PDG de Pfizer.

Ce pacte est le plus important jamais accordé dans le cadre de l’opération Warp Speed, qui consiste à fournir 300 millions de doses d’un vaccin contre le coronavirus sûr et efficace d’ici janvier. Le gouvernement américain a engagé des milliards de dollars de financement fédéral auprès de quatre autres sociétés qui se battent pour produire un vaccin, considéré comme essentiel pour mettre fin à la pandémie mondiale mortelle.

Le gouvernement verserait 1,95 milliard de dollars à Pfizer et BioNTech une fois qu’il aurait reçu les 100 millions de doses de vaccin approuvé par la Food and Drug Administration, l’autorité américaine de la santé.

Et ce n’est pas fini car l’accord donne au gouvernement fédéral la possibilité d’acquérir jusqu’à 500 millions de doses supplémentaires. Pour 10 milliards de plus?

L’élargissement du portefeuille diversifié de l’opération Warp Speed en y ajoutant un vaccin de Pfizer et de BioNTech augmente les chances que nous disposions d’un vaccin sûr et efficace dès la fin de cette année“, a déclaré le secrétaire américain à la Santé et aux services sociaux, Alex Azar.

BioNTech et Pfizer travaillent sur quatre vaccins expérimentaux. Les sociétés ont publié des données au début du mois montrant que le candidat vaccin le plus avancé peut produire des anticorps Covid-19 “neutralisants” chez les patients qui le reçoivent.

Les entreprises ont déclaré qu’elles prévoient de demander une autorisation d’urgence ou une autre forme d’approbation réglementaire dès le mois d’octobre si leurs études cliniques en cours sont couronnées de succès.

L’annonce de mercredi a eu lieu environ deux semaines après que le gouvernement fédéral ait promis 1,6 milliard de dollars pour aider la société de biotechnologie Novavax à développer son vaccin contre les coronavirus. Il finance également des vaccins de Johnson & Johnson, Moderna, et un projet conjoint entre AstraZeneca et l’Université d’Oxford.

Source: NYPost

Big Pharma contente! 1,6 milliard de dollars de subventions pour trouver un vaccin

5 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici