Danger mortel! Marlène Schiappa est nommée vice-Ministre de l’Intérieur

Marlène Schiappa
Photo / Wikipédia

Depuis l’annonce du nouveau gouvernement, on se demandait quelles allaient être exactement les attributions de Marlène Schiappa, l’indignée préférée de la gauche progressiste.

Sur Twitter, elle vient enfin de livrer la liste de ses missions. Et ça fait peur.

Elle écrit: “Je m’occupe des enjeux de cohésion nationale, de défense de la laïcité, de prévention de la radicalisation et de citoyenneté.”

Passons sur la cohésion nationale: c’est une blague à laquelle plus personne ne croit.

Oublions également la citoyenneté: dans une République devenue tellement socialiste que l’on qualifie d’incivilités les assassinats, le terme “citoyen” n’est plus qu’un synonyme de “contribuable”.

Concentrons-nous sur le reste: la défense de la laïcité et la prévention de la radicalisation.

Non, ce n’est pas une blague. Oui, vous avez bien lu: désormais, notre rempart contre l’islamisme se nomme Marlène Schiappa. Cette baba cool de la technocratie utopiste, cette écrivaine de romans érotiques nuls, cette sorcière et fière de l’être, cette grande copine de Femen, cette candide professionnelle, cette cynique nappée de sucre glace, impuissante à combattre la déchéance de la France parce qu’incapable de la constater et de la comprendre, cette poupée de Macron qui pleure de grosses larmes quand il la gronde, voilà le nouveau garde du corps de notre Nation contre le djihad!

Quiconque a un minimum de neurones comprend immédiatement que charger Schiappa de combattre l’islamisme est, de la part de Castex et Macron, une faute extrêmement grave du point de vue de la sécurité du pays. Et pourquoi pas Hanouna à La Défense, ou Debbouze à la tête du RAID?

Source: Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici