Pour le cardinal Napier, les Black Lives Matter veulent une guerre raciale et la destruction de la civilisation occidentale

Cardinal Wilfrid Napier / Photo: DR
Cardinal Wilfrid Napier / Photo: DR

Le cardinal sud-africain Wilfrid Fox Napier s’exprime sur le prétendu mouvement antiraciste Black Lives Matter. Celui qui a souffert sous le système d’apartheid et combattu le racisme toute sa vie tient des propos sans ambigüité.

Celui qui a signé les accords de paix de 1991, destinés à lancer le processus de la fin de l’apartheid en Afrique du Sud demeure très critique sur les révolutionnaires du BLM pour qui l’antiracisme n’est qu’un prétexte pour détruire la famille et la civilisation occidentale.

“Lorsque je suis allé lire le manifeste du BLM, j’ai réalisé que leur mission n’est pas seulement d’éradiquer le racisme“, affirme le cardinal. “J’y ai trouvé des objectifs tels que la destruction de la famille traditionnelle comme étant un modèle imposé par l’occidental.”

L’homme d’Eglise ne cache pas son étonnement devant autant d’acharnement idéologique gauchiste. “Il n’est pas vrai que la famille nucléaire soit le type de famille qui existe seulement en Occident. Dans le manifeste, il y a donc la promotion de l’idéologie du genre et l’agenda anti-famille. Telles sont, à mon avis, les principales faiblesses du BLM.”

L’idéologie antiraciste, affirme le cardinal, est le source des conflits car elle “présente tous les Blancs comme des ennemis des Noirs et tous les Noirs comme des ennemis des Blancs en attendant une grande confrontation entre les deux camps dont ceux qui sortiront victorieux auront vaincu le racisme.

Ce n’est pas la bonne solution, affirme Mgr Napier. Si l’on veut éradiquer le racisme dans la société, il faut “revenir à la Parole de Dieu.”

A la question du journaliste sur les liens entre Black Lives Matter et le Planning familial, le cardinal répond que “le BLM n’est plus un bon mouvement parce qu’il a été détourné par d’autres idéologies et d’autres intérêts. Et la culture de l’avortement en fait certainement partie.’

Le cardinal africain est choque par le fait que ceux qui se posent officiellement en défenseurs de la minorité noire souhaitent en tuer des petits noirs. “Vouloir réduire le nombre d’Africains est certainement une manifestation de racisme.”

Il ne s’agit plus seulement de BLM, mais de tous les organisation qui se proclament antiracistes, mais qui œuvrent contre les Noirs en Occident et en Afrique. “Dans ce modus operandi des puissances internationales, il y a un véritable racisme: établir des conditions d’aide à un certain groupe de personnes parce qu’on pense qu’elles sont trop nombreuses.”

Il en va de même pour l’attribution de l’aide économique aux pays africains, mais en les conditionnant à l’introduction d’une législation favorable à l’union entre les personnes du même sexe, à l’avortement et à d’autres questions similaires.”

Source: La Nuova Bussola Quotidiana 

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici