Quatorze nouvelles investigations dans l’affaire Traoré!

Image d'illustration / Photo: Pxhere
Image d'illustration / Photo: Pxhere

En plus des deux récentes demandes d’actes et d’une nouvelle expertise médicale confiée à des médecins belges, les juges d’instruction ont ordonné jeudi pas moins de quatorze nouvelles investigations dans l’affaire Traoré.

L’ordonnance des juges d’instruction annonce qu’il “sera fait droit à la demande d’actes de l’avocat des parties civiles” et qu’une nouvelle commission rogatoire sera confiée à l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN).

Elle aura notamment pour missions, entre autres, de:

  • rechercher le fichier de traitement des antécédents judiciaires d’Adama Traoré,
  • rechercher la copie de l’ensemble des procédures suivies contre Adama Traoré, qu’elles aient fait l’objet de classement sans suite ou de poursuites judiciaires ,
  • rechercher la copie de l’ensemble des procédures dans lesquelles Adama Traoré était plaignant, et les joindre au dossier,
  • rechercher et exploiter toutes les procédures impliquant à la fois Adama Traoré et les gendarmes qui l’ont interpellé, comme l’a aussi demandé l’avocat de la famille du jeune homme,
  • rechercher les fichiers de traitement des antécédents judiciaires de ces gendarmes et de pouvoir indiquer dans un procès-verbal plusieurs éléments les concernant, notamment leur formation et “l’existence ou pas de procédures disciplinaires et l’octroi ou pas de médailles“,
  • faire un “plan précis” de l’appartement où Adama Traoré s’est réfugié, entre la première tentative d’interpellation des gendarmes et la deuxième.

Maître Yassine Bouzrou, l’avocat de la famille Traoré, se targue donc qu’il y ait “17 demandes d’actes des juges d’instruction” depuis la manifestation du 2 juin devant le palais de justice, qui avait dégénéré en émeute avec de nombreuses dégradations.

Et lors d’une manif de plus, la famille Traoré va aujourd’hui dénoncer le “déni de justice” en critiquant le fait que, sans rassemblement ni “action forte” de sa part, rien n’aurait été entrepris pour faire avancer l’enquête.

Source: franceinfo

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici