Washington met un énorme coup de pied aux fesses de Xi Jinping!

Xi Jinping / Photo: DR
Xi Jinping / Photo: DR

Mike Pompeo, le maître de la diplomatie américaine sous Donald Trump, est un anticommuniste notoire. Parfaitement conscient de la dangerosité du pouvoir chinois, il ne rate jamais une occasion de signaler que le totalitarisme de Pékin est devenu “la plus grand menace sur la planète aujourd’hui”, comme il aime à le rappeler régulièrement.

Mais, cette fois, la provoc signée Pompeo se passe de mots.

Le chef du Département d’État a en effet posté, sur Twitter, une photo de son chien Mercer en compagnie des ses jouets préférés. Et, parmi ces jouets, on trouve un Winnie l’Ourson en peluche. Un clin d’œil que les anti-Xi du monde entier ont immédiatement compris.

Car “Winnie l’Ourson” est justement le surnom dont la dissidence chinoise affuble Xi Jinping depuis deux ans, au point que les images du célèbre petit ours jaune sont désormais interdites sur l’Internet chinois. En effet, Xi a absolument horreur qu’on le compare à Winnie!

Mike Pompeo sait donc parfaitement ce qu’il fait. Il veut se moquer de Xi, le pousser à s’énerver, à craquer.

Bien entendu, la presse a immédiatement demandé des explications à Pompeo. Bien entendu, ce dernier a nié toute allusion géopolitique dans la photo de son chien. Mais, à Wuhan, à Hong Kong, et jusqu’en France, les anticommunistes savent à quoi s’en tenir: Pompeo leur envoie un signal discret, comme un message codé. Il est avec nous.

Source: Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici