Alerte à la bombe à bord d’un vol de Ryanair: Le Danemark fait décoller ses chasseurs F-16

F-16C-Viper / Photo: Eagle Dynamics
F-16C-Viper / Photo: Eagle Dynamics

La police norvégienne a arrêté un Britannique de 51 ans suspecté “d’être à l’origine des menaces” vendredi à bord d’un Boeing 737 en plein vol de Ryanair reliant Londres à Oslo. “Nous avons lancé une enquête et nous entendrons l’homme le plus rapidement possible”, a précisé un responsable de la police, Olav Unnestad.

L’avion de la compagnie discount irlandaise s’est posé sans encombre en milieu de journée à l’aéroport international de Gardermoen, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de la capitale norvégienne. Les 142 passagers ont tous été évacués indemnes.

Selon les médias norvégiens, la menace avait la forme d’une note écrite retrouvée à bord de l’avion, laquelle a déclenché une alerte à la bombe environ 40 minutes avant l’atterrissage.

L’incident a entraîné le déploiement à Gardermoen d’importantes forces de police, y compris une équipe d’élite d’intervention et des démineurs qui ont entrepris l’inspection de l’avion. Celui-ci a été escorté par des chasseurs F-16 danois qui ont franchi le mur du son pour l’intercepter dans les airs, a précisé le ministère danois de la Défense sur Twitter.

Un incident qui fait suite à celui de mardi, où un autre appareil de Ryanair reliant Cracovie à Dublin avait été contraint de se poser à Londres après la découverte dans les toilettes d’une note affirmant qu’il y avait des explosifs à bord. La police britannique avait arrêté deux hommes.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici