Grand remplacement: La statue d’une esclavagiste de Black Lives Matter remplace celle qu’elle a abattue

La statue de Jen Reid, l'esclavagiste de Black Lives Matter qui remplace la statue de l'esclavagiste Edward Coston à Bristol/DR
La statue de Jen Reid, l'esclavagiste de Black Lives Matter qui remplace la statue de l'esclavagiste Edward Coston à Bristol/DR

Début juin à Bristol, la statue du philanthrope conservateur britannique Edward Colston, a été déboulonnée et jetée au fleuve, sous prétexte qu’il avait fait fortune dans le commerce d’esclaves. Elle a été grand-remplacée ce mercredi matin par celle d’une jeune femme noire du mouvement Black Lives Matter.

Intitulée “Une montée en puissance” (“A Surge of Power”), qui illustre bien celle de la barbarie qui explose, la sculpture réalisée par Marc Quinn a été installée par les équipes du sculpteur, sur le socle où se trouvait la statue détruite par les vandales, sans que la mairie de Bristol soit au courant.

Détruisant des oeuvres d’art et témoignages du passé en prétextant le racisme, ces agents de subversion trahissent désormais le véritable but de ce déchaînement de violence: l’imposition par la force de leur idéologie mensongère et mortifère: le marxisme.

Car ce n’est un secret pour personne, Karl Marx était raciste, antisémite et a inspiré les pires crimes de l’Humanité, pourtant aucune de ses statues n’ont été attaquées. Au contraire, une statue de Lénine connu pour avoir mis en oeuvre son idéologie a été érigée.

Pourtant il n’y a pas pire système esclavagiste que le communisme, mais c’est l’idéologie que défend Black Lives Matter. Ils dégagent la statue d’un esclavagiste du XVIIe, pour la remplacer par celle d’une esclavagiste du XXIe siècle. Ce mouvement n’amène pas une progression mais une régression.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici