Un homme avoue le meurtre de Christopher Aurier, frère du footballeur ivoirien Serge Aurier

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Un homme a été placé en garde à vue mardi soir dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Christopher Aurier, frère du footballeur ivoirien Serge Aurier (Tottenham, ex-PSG), tué par balle lundi à Toulouse.

L’homme s’est présenté de lui même vers 18h00 au commissariat central de Toulouse pour avouer le meurtre de Christopher Aurier, âgé de 26 ans, a précisé une source policière.

Christopher Aurier, le petit frère du footballeur international ivoirien et défenseur de Tottenham Serge Aurier, a été tué par balle lundi 13 juillet, peu après 5h, dans une zone industrielle en périphérie de Toulouse, selon une source policière.

Selon le quotidien régional La Dépêche, il a été tué à la sortie d’une discothèque. Des témoins évoquent “un différend amoureux” qui pourrait avoir été à l’origine du meurtre.

Tout comme son frère, Christopher Aurier jouait également au football, à un niveau amateur, licencié au Toulouse Rodéo (5e division), mais n’a pas réussi à percer au plus haut niveau.

En revanche, il a très bien réussi dans une autre discipline: “défavorablement connu de la justice”, il avait été placé en garde à vue à Lille, en 2017, suite à une bagarre et à l’agression d’une prostituée dans un hôtel, alors qu’il jouait en cinquième division belge, à Rebecq.

Il faut croire que les problèmes avec la justice étaient communs aux deux frères. En juin 2016, Serge Aurier, à l’époque le footballeur du Paris Saint-Germain, a été condamné à deux mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris pour “violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique”.

Le défenseur international ivoirien avait été placé en garde à vue en mai 2016 à la suite d’une bagarre avec des policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) près des Champs-Élysées.

Source: AFP/ La Dépêche

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici