Nigel Farage: avec un programme qui “ferait rougir Lénine”, les Black Lives Matter cherchent à démolir la civilisation occidentale

Nigel Farage / Photo: Wikimedia Commons
Nigel Farage / Photo: Wikimedia Commons

Nigel Farage, le leader du parti Brexit, a déclaré que les personnes derrière Black Lives Matter ont un programme qui “ferait rougir Lénine”, affirmant que le mouvement ne veut pas de justice raciale mais cherche à démolir la civilisation occidentale.

S’adressant à ses partisans lors d’un direct sur Facebook jeudi, Nigel Farage a fait remarquer la rapidité avec laquelle Black Lives Matter a détourné la mort de George Floyd à ses propres fins.

Le mouvement a été rapidement importé au Royaume-Uni sous la bannière de Black Lives Matter UK, et les équipes sportives, les médias, les politiciens, la police et les chefs religieux se sont empressés de singer les gestes rituels du BLM, par exemple en affirmant que la Grande-Bretagne est un pays fondamentalement raciste.

S’il s’agissait d’égalité des chances, d’une société juste et équitable, d’un traitement équitable et équitable pour tous, quels qu’ils soient, il n’aurait pas de problème“, a déclaré Nigel Farage. “Mais nous devons faire une distinction entre ce que ces trois mots [black lives matter, les vies noires comptent] représentent et le mouvement Black Lives Matters“, qui, selon lui, a été financé par de riches lobbies “avec un programme qui, je pense, aurait fait rougir Lénine“.

Il s’agit de marxisme total. Il s’agit de la destruction du capitalisme. Il s’agit de se débarrasser de l’État-nation tel que nous le connaissons. Bien sûr, il s’agit d’affaiblir la police“, a poursuivi le leader du parti Brexit.

Farage a déclaré que lorsqu’il “a expliqué que le mouvement Black Lives Matter visait à défrayer la police, qu’il ne s’agissait pas en fait d’égalité raciale, mais d’anarchie, qu’il s’agissait de détruire tous les symboles de ce pays et de tous les autres pays occidentaux, et ce que nous défendons, j’ai été traité de menteur. Et pourtant, la vérité, maintenant, commence lentement à sortir“.

Alors que les médias de l’establishment ont publié des articles affirmant que Black Lives Matter n’a été que récemment détourné par la “gauche dure”, l’histoire du mouvement a clairement été de persuasion marxiste.

Le co-fondatrice américaine de Black Lives Matter, Patrisse Cullors, se décrit comme une “marxiste de formation”. Elle avait été formée par l’ancien terroriste communiste Eric Mann.

L’ancien maire de New York Rudy Giuliani est de même avis en traitant le mouvement de marxiste et subversif.

Il s’agit de mettre fin à la civilisation occidentale telle que nous la connaissons, et non d’instaurer l’égalité raciale. Nous ne devrions absolument pas soutenir le mouvement Black Lives Matter“, a déclaré Farage.

https://www.facebook.com/watch/live/?v=721922471933927

Source: Facebook

Les fondateurs de Black Lives Matter se disent “marxistes de formation”

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici