Mort de sa connerie? Il croit que le virus n’existe pas et participe à une “Covid party”

Image d'illustration/Capture d'écran film Projet X
Image d'illustration/Capture d'écran film Projet X

“L’idée (de la soirée) était de se réunir et de voir si ce virus est bien réel et si quelqu’un l’attrape”, a expliqué Jane Appleby, responsable du Methodist Hospital de San Antonio, au Texas. Une idée d’une irresponsabilité affligeante, qui aura coûté la vie à un trentenaire américain victime de son incroyable connerie.

L’imbécile s’est rendu à une “Covid party” organisée par une personne contaminée, et a été infecté au cours de la soirée. Son état de santé s’est détérioré, jusqu’à son hospitalisation à Methodist Hospital et son décès, cette semaine, rapporte la responsable médicale.

“Je crois que j’ai fait une bêtise. Je croyais que ce virus était une arnaque, mais non”, aurait lâché le patient avant de mourir à l’infirmière qui se tenait à son chevet, selon Jane Appleby.

“Aucun d’entre nous n’est invincible”, a rappelé la médecin, indiquant que plusieurs patients âgés d’une vingtaine ou d’une trentaine d’années étaient actuellement hospitalisés dans son établissement pour des complications liées au Covid-19.

Ce genre de connerie mortelle est loin d’être isolée et rappelle le cas de dignitaires musulmans qui déclaraient que le virus était une “punition d’Allah”, et se sont retrouvés contaminés.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici