Donald Trump accuse la gauche d’avoir attaqué la police et laissé la criminalité se développer

Donald Trump / Photo: White House
Donald Trump / Photo: White House

Lundi, le président Trump a fustigé les “politiciens de la gauche radicale” dans les villes américaines pour avoir laissé la criminalité se développer et ne pas avoir défendu leurs policiers.

Jamais dans l’Histoire, la police n’a été aussi mal traitée que dans les villes dirigées par les démocrates et ces villes sont un vrai gâchis“, a déclaré le président dans un post sur Twitter. “La police doit prendre une position plus ferme vis-à-vis des politiciens de la gauche radicale qui les traitent si mal, et de manière si irrespectueuse!”

Trump s’est déclaré “président de la loi et de l’ordre” après que des protestations eurent éclaté dans tout le pays à propos de la mort de George Floyd à Minneapolis, ponctuées de pillages et d’attaques contre la police.

Ce tweet est la continuation du thème qu’il a défendu au début du mois lors d’un discours au Mont Rushmore, dans lequel il a dénoncé la “révolution culturelle de gauche” qui a permis que des “troubles violents” se produisent dans les rues américaines.

Ils veulent nous faire taire. Mais nous ne serons pas réduits au silence“, a déclaré Donald Trump alors que la foule acclamait “USA! USA!”.

Nous ne serons pas intimidés par des gens mauvais et malfaisants. Cela n’arrivera pas!” a-t-il dit.

Le tweet de Donald Trump fait suite à un week-end de violence à New York, où 15 personnes ont été abattues depuis samedi midi, dont un enfant d’un an, tué dimanche soir à Brooklyn.

Source: NYP/ Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici