Tapie, Cahuzac, Sarkozy, Benzema, Balkany, Théo… Connaissez-vous les clients d’Éric Dupond-Moretti?

Le Ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti/DR
Le Ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti/DR

Avant de devenir ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti s’est notamment illustré dans de nombreux procès retentissants qui ont fait sa renommée médiatique. Voici une liste non exhaustive, mais impressionnante.

Maître Éric Dupond-Moretti détient le record des acquittements obtenus sur le territoire français. Pour ses résultats, il est surnommé “Acquittator” dans les prétoires. En février 2020, il obtient son 145e acquittement.

Son aversion à l’égard d’une certaine magistrature, “institution de faux-culs, petit monde de l’entre-soi et de l’irresponsabilité” est connue. Il se pose volontiers en défenseur de “petites gens”, mais on constate que sa clientèle pullule de chefs d’État africains, footballeurs, escrocs, gangsters et hommes politiques corrompus.

Voici les principales affaires dans lesquelles le ténor du barreau a acquis sa réputation.

  • En 1993, lors de l’affaire VA-OM, il défend Jacques Glassmann.
  • En octobre 2001, il défend Omar Zemmiri lors du procès des membres du gang de Roubaix. Zemmiri est condamné à 28 ans de prison ferme.
  • En juillet 2004, parmi ces acquittements, figure celui de la “boulange” Roselyne Godard, lors du premier procès d’Outreau, devant la cour d’assises de Saint-Omer, cette affaire le faisant accéder à une notoriété nationale.
  • En février 2006, il obtient l’acquittement de Jean Castela, accusé d’être le commanditaire de l’assassinat du préfet Claude Érignac, condamné à trente ans de réclusion criminelle en première instance.
  • En 2009, il fait partie de l’équipe de cinq avocats chargés d’assurer la défense de Jérôme Kerviel.
  • En octobre 2012, il assure la défense de Nikola Karabatic reconnu coupable d’escroquerie en juillet 2015 et condamné à 10 000 euros d’amende par le tribunal de Montpellier où il était jugé pour escroquerie dans l’affaire des paris suspects liés au match truqué de mai 2012 entre Cesson et Montpellier.
  • En juin 2013, il assure la défense de Bernard Tapie et plus précisément “juridiquement et médiatiquement” les sociétés de son groupe des “attaques et mensonges” dans le cadre de l’enquête sur l’arbitrage dans son conflit avec le Crédit lyonnais.
  • En 2016, il est l’avocat de Karim Benzema, mis en examen le 20 juillet 2010 pour “sollicitation de prostituée mineure”. Celui-ci est relaxé. Plu tard, il le défendra dans l’affaire de la sextape.
  • Le 10 mai 2016, il assure également la défense de l’opposant congolais, ex-gouverneur du Katanga et candidat à l’élection présidentielle, Moïse Katumbi, dans le cadre de l’enquête concernant le recrutement de mercenaires étrangers. Ensuite, il dépose une plainte devant le Comité des droits de l’Homme des Nations unies afin d’y obtenir reconnaissance des droits civils et politiques de l’ex-gouverneur de la province du Katanga dans un contentieux l’opposant au gouvernement de son pays.
  • Le 19 octobre 2016, il assure la défense en appel de Jo Baron, accusé de la destruction du portique écotaxe de Lanrodec, lors de la révolte des bonnets rouges, qui sera relaxé.
  • En février 2018, il est l’avocat en appel de Jérôme Cahuzac, ancien ministre délégué chargé du Budget auprès du ministre de l’Économie et des Finances de François Hollande, épinglé par le Parquet national financier et accusé de fraude fiscale. Son coup de maître: suggérant d’aggraver sa peine en alourdissant la partie de sursis, il lui permet d’écoper de quatre ans de prison dont deux ferme, contre trois ans ferme à son premier procès, ouvrant la voie à un aménagement possible qui lui permettra de ne pas aller derrière les barreaux mais de porter un bracelet électronique.
  • Le 15 novembre 2018, il obtient l’acquittement de Georges Tron dans le cadre d’une affaire de viols en réunion sur plusieurs de ses collaborateurs.
  • En 2018, il a eu pour client Alexandre Djouhri dans le cadre de l’affaire Sarkozy-Kadhafi, mais il a quitté sa défense par la suite.
  • En février 2020, il obtient l’acquittement partiel de Yassine Cheambi, condamné en première instance à vingt-cinq ans de réclusion pour assassinat, son client est condamné à huit ans d’emprisonnement pour association de malfaiteurs.
  • En juin 2012, il assure la défense d’Abdelkader Merah. Celui-ci est accusé de complicité dans les attentats perpétrés par son frère Mohamed ayant abouti à la mort de trois militaires, trois enfants et un professeur en mars 2012 dans la région de Toulouse, puis condamné, en appel, à trente ans de réclusion criminelle le 18 avril 2019 pour “association de malfaiteurs” et “complicité d’assassinats”.
  • Le 31 octobre 2016, conseillé par le roi du Maroc Mohammed VI, il prend en main l’affaire du chanteur marocain Saad Lamjarred accusé d’agression sexuelle et de viol, les frais d’avocat sont pris en charge par le palais marocain. Le 30 août 2018, et sans en donner les raisons, Éric Dupond-Moretti déclare qu’il ne représentera plus le chanteur après une deuxième plainte pour viol déposée à son encontre à Saint-Tropez.
  • Le 6 février 2017, il annonce représenter la défense des intérêts de Théo, victime alléguée de viol par quatre policiers lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois, ainsi que ceux de sa famille.
  • En 2018, il défend Wojciech Janowski, accusé de l’assassinat de sa belle-mère, Hélène Pastor, une riche femme d’affaires monégasque. Son client est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.
  • En 2019, il est l’avocat de Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret, et de son épouse et première adjointe, Isabelle, jugés dans l'”affaire Balkany” pour blanchiment de fraude fiscale au titre des impôts sur le revenu et la fortune et pour avoir constitué frauduleusement et dissimulé un important patrimoine immobilier en recourant à des sociétés étrangères, notamment sur l’île de Saint-Martin et au Maroc.
  • En 2019, il est recruté par l’État pour défendre les policiers dans le procès visant Jean-Luc Mélenchon.
  • En 2020, il intègre l’équipe internationale de défense de Julian Assange.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici