Gouvernement Castex: toujours plus de conseillers ministériels payés avec votre argent

Hôtel Matignon / Photo: Wikimedia Commons
Hôtel Matignon / Photo: Wikimedia Commons

Enterrées, les vertueuses promesses de Macron en 2017! Le décret a été publié aujourd’hui au Journal officiel: les cabinets des membres du gouvernement de Jean Castex pourront comprendre davantage de conseillers ministériels.

Les cabinets des ministres ne devaient pas comprendre plus de dix conseillers, leur nombre pourra désormais monter jusqu’à 15. Les ministres délégués avaient jusqu’ici droit à 8 conseillers, ils pourront dorénavant en employer jusqu’à 13. Et jusqu’à huit pour les secrétaires d’État, contre cinq auparavant.

Nul doute que les ministres ne manqueront pas d’en profiter! Les noms de ces dizaines de nouveaux très hauts fonctionnaires devraient être connus en fin de semaine.

En avril 2017, le candidat Macron affichait pourtant la volonté de réduire les cabinets ministériels: il était à ses yeux “indispensable que la chaîne de décision entre l’échelon politique et les services soit simplifiée et raccourcie“.

Peu de pays interposent autant de collaborateurs entre les ministres et les administrations“, expliquait-il, “alors que celles-ci sont, en France comme ailleurs, parfaitement capables de répondre directement aux sollicitations des décideurs politiques“.

Il faut que les cabinets cessent de faire écran sur tous les sujets, ce qui est déresponsabilisant et démotivant“, concluait le candidat, qui avait dès son élection édicté un décret imposant des limitations… qui viennent d’être abrogées.

La mesure a été annoncée samedi lors du premier séminaire de travail du gouvernement, à l’issue duquel le porte-parole Gabriel Attal soutenait que “pour le dialogue et la concertation“, il faudrait “qu’on ait dans les équipes des ministres des interlocuteurs en mesure de répondre et d’échanger avec l’ensemble des acteurs qui participent à la vie du pays“.

Peut-être c’est quelque chose qui a un peu manqué précédemment d’avoir des personnes identifiées sur ces sujets-là“, a-t-il tenté de justifier. C’est une façon de voir les choses. Pour nous, contribuables, ça fait surtout quelques dizaines de hauts fonctionnaires supplémentaires bien cher payés…

Source: JDD

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici