Brexit ou pas Brexit, Darmanin et Schiappa montent une cellule anti-immigration sauvage avec les Britanniques

Marlène Schiappa. Gerald Darmanin et Priti Patel / Photo: Twitter
Marlène Schiappa. Gerald Darmanin et Priti Patel / Photo: Twitter

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, et son homologue britannique, Priti Patel, ont signé dimanche à Calais un accord prévoyant la création d’une cellule de renseignements franco-britannique sur la question des migrations. Pour protéger le Royaume-Uni de l’immigration sauvage qui part depuis la France?

Cette entité “permettra à nos services respectifs de partager de manière opérationnelle les informations qu’ils détiennent, en particulier sur les filières de passeurs“, explique Gérald Darmanin dans un message posté sur Twitter.

Pour la première fois, six policiers britanniques puis six policiers français, à Coquelles, pourront travailler en amont sur la lutte contre les passeurs“, a-t-il aussi déclaré devant la presse.

Après le démantèlement de campements de migrants ces derniers jours à Calais, le ministre a dit l’importance, à ses yeux, de “continuer à maintenir une pression qui est celle simplement de la République, qui est chez elle partout et qui ne doit pas voir se reconstituer bien évidemment une ‘jungle’ ou une ‘land’.

Le nouveau ministre de l’Intérieur était accompagné de Marlène Schiappa, la ministre déléguée en charge de la Citoyenneté, dont la raison de la présence à Calais aux côtés de son ministre de tutelle demeure un mystère.

Gérald Darmanin a aussi rencontré la maire de Calais, Natacha Bouchart.

Je lui ai rappelé la nécessité de maintenir des effectifs suffisants de forces de l’ordre à Calais, de poursuivre la lutte contre les passeurs, de renégocier les Accords du Touquet et de déployer un nouveau contrat de territoire“, a écrit cette dernière sur son compte Twitter.

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici