Hallucinant! Les dealers disposaient de leur propre prison avec salle de torture

La salle de torture perso / Photo: Capture d'écran YouTube
La salle de torture perso / Photo: Capture d'écran YouTube

Les polices française et néerlandaise enquêtent depuis le mois d’avril sur un réseau mafieux constitué de dealers et de tueurs à gages. L’un des locaux utilisés par la bande semble avoir eu une bien étonnante destination.

Les investigations menées conjointement par la police néerlandaise et son homologue française ont en effet abouti à la découverte d’une véritable “prison souterraine” composée de sept conteneurs maritimes entreposés dans un hangar situé à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas.

Selon le ministère public néerlandais, la police a trouvé sept conteneurs maritimes. L’un d’eux contenait plusieurs ensembles de vêtements de police, des gilets pare-balles et des feux clignotants. Six de ces conteneurs servaient de cellules de prison pour pouvoir détenir des personnes.

Mais c’est le septième qui a le plus inquiété les enquêteurs: la pièce était appelée “la salle de traitement” par les suspects, et il s’agit de toute évidence d’une salle de torture. Au milieu trônait un siège de dentiste, équipé de sangles pour immobiliser une éventuelle victime. On ignore pour l’instant si la salle a servi.

Les policiers effectuaient à l’origine des recherches sur la société “Encrochat”, qui propose des téléphones cryptés avec un service de chat crypté utilisé par des milliers de criminels en Europe. Le réseau, composé de dealers et tueurs à gages, en avait fait sa messagerie privée.

Les investigations avaient débuté en avril. La police était sur la piste d’un homme de 40 ans de La Haye, avant de perquisitionner le hangar situé à peine à quelques centaines de mètres de la frontière. Depuis, six autres hommes ont été arrêtés au cours de treize perquisitions.

Source: L’Indépendant

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici