Une “provocation envers le monde civilisé.” La Turquie reconvertit la basilique Sainte-Sophie en mosquée

L'ancienne basilique Sainte-Sophie à Istanbul qu'Erdogan veut retransformer en mosquée/DR
L'ancienne basilique Sainte-Sophie à Istanbul qu'Erdogan veut retransformer en mosquée/DR

Ce vendredi, le Conseil d’État turc a pris la décision de reconvertir la basilique Sainte-Sophie en mosquée, en révoquant son statut actuel de musée, balayant ainsi l’un des derniers vestiges d’une tradition laïque établie par Atatürk. Cette démonstration de force islamiste d’Erdogan trahit une déclaration de guerre à l’Occident.

Œuvre architecturale majeure, construite au VIe siècle à l’entrée du détroit du Bosphore et de la Corne d’or, la basilique Sainte-Sophie où étaient couronnés les empereurs byzantins, a été convertie en mosquée au XVe siècle, après la chute de Constantinople par les Ottomans en 1453.

Elle a été transformée en musée en 1934 par le dirigeant de la jeune République turque, Atatürk, soucieux de “l’offrir à l’humanité”. Une “très grosse erreur” selon Recep Tayyip Erdogan, qui a entamé depuis son arrivée au pouvoir une islamisation méthodique de la société turque.

L’Unesco, dont Sainte-Sophie est classée au patrimoine mondial en tant que musée, s’était inquiété d’une telle décision. Les États-Unis avaient également tenté de ramener le dictateur islamiste à la raison, mais en vain.

Voisin direct, subissant la violence de la Turquie depuis des siècles, la Grèce a dénoncé une “provocation envers le monde civilisé”. “Le nationalisme dont fait preuve le président Erdogan ramène son pays six siècles en arrière”, a ainsi déclaré la ministre grecque de la Culture, Lina Mendoni.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici