A Montpellier, par racisme, trois immigrés albanais agressent et poignardent un jeune homme asiatique

Image d'illustration / Photo: shutterstock
Image d'illustration / Photo: shutterstock

Mardi soir, trois “jeunes”, immigrés albanais de 17 à 18 ans, ont violemment agressé un jeune homme de nationalité sud-coréenne dans le centre de Montpellier. Son tort? Ne pas avoir apprécié les moqueries racistes du trio. La victime a été rouée de coups et poignardée à plusieurs reprises et a du être hospitalisée. Ses agresseurs, tous trois déjà connus de la justice, ont été placés en garde à vue.

Malgré ce que certains veulent à tous prix nous faire rentrer dans le crâne, le racisme n’est pas l’apanage des occidentaux blancs et chrétiens. En effet, trois immigrés albanais, âgés de 17 à 18 ans ont été interpellé mardi soir à Montpellier, après une violente agression dont un jeune sud-Coréen a été victime en raison de sa race.

Vers 23h00, cet asiatique, âgé de 29 ans, déambulait à pied sur le parvis du Corum, en plein centre-ville, en compagnie de deux jeunes femmes de sa connaissance quand il a croisé la route des trois Albanais qui l’ont tout de suite provoqué.

Les trois “jeunes” ont en effet singé un faciès asiatique en bridant leur yeux avec leurs doigts et en se moquant du jeune homme de manière éhontée. Outré d’un tel comportement, le Coréen leur a demandé des comptes.

C’est une pluie de coups et plusieurs coups de couteaux que l’homme a alors récolté sous les yeux de ses deux amies tandis que des témoins alertaient police-secours. Rouée au sol de coups de pieds et de poings et poignardée aux membres inférieurs, la victime a été grièvement blessée.

L’homme a du être pris en charge par les secours et il a été hospitalisé dans un service d’urgences. Ses agresseurs ont été interpellés peu après par une patrouille de la sécurité publique. Déjà bien connus de la justice, ils ont été placés en garde à vue.

Le parquet de Montpellier a ouvert une enquête et ce sont les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault qui mènent les investigations. On ne sait pas si le caractère manifestement raciste de l’agression va être, cette fois-ci, retenu par la justice…

Source: Métropolitain

2 Commentaires

  1. ENCORE DES MUZZ BIZARRE QUAND MEME A TROIS ET IL LEUR FAUT DES COUTEAUX BELLE DEMONSTRATION D INTEGRATION ET BIEN SUR C EST LA VICTIME LE COUPABLE—–IL N AVAIT RIEN A FAIRE DANS LE COIN .

  2. De toute façon les muzz chassent toujours en meute….une marque de leur grand courage !
    Et bien entendu , ils ne sont pas racistes ,,,

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici