A peine nommé Dupond-Moretti se précipite au chevet des prisonniers. Sera-t-il pire que Belloubet?

Eric Dupond-Moretti/DR
Eric Dupond-Moretti/DR

“Acquittator”, “viens nous défendre”, c’est par ces mots des prisonniers qu’a été accueilli chaleureusement à la prison de Fresnes, le nouveau ministre de la Justice Dupond-Moretti, connu pour avoir obtenu de nombreux acquittements dans sa carrière d’avocat pénaliste.

Nommé hier Garde des Sceaux, l’avocat médiatique a choisi un premier déplacement qui s’annonce comme un mauvaise présage en se rendant dans cette prison, au chevet des prisonniers dont il s’est préoccupé du sort, dans une France qui souffre pourtant de l’oubli considérable des victimes.

Après une visite d’environ 45 minutes, et une rencontre entre prisonniers et personnels pénitentiaires, Dupond-Moretti prétend avoir entendu “la même chose: moins de détenus, un peu moins d’inconfort et de meilleures conditions de travail pour le personnel pénitentiaire”. “C’est à méditer”, a carrément osé le nouveau ministre.

Il prend le problème à l’envers: La solution à la surpopulation carcérale n’est pas de vider les prisons de ces dangereux détenus, mais de construire les places de prisons dont le pays a besoin pour enfermer les individus qui empoisonnent la société.

Au 1er janvier, la densité carcérale était de 142%. Mais, profitant d’avoir enfermé les Français chez eux, Nicole Belloubet a vidé les prisons au point de faire chuter ce taux d’occupation en dessous des 100%, il est depuis très légèrement remonté à 115%.

“Il y a évidemment des conditions de détention qui restent très difficiles. Tous ceux qui pensent que la prison c’est le trois étoiles se trompent complètement, et ils devraient se taire”, a grondé le ministre.

“On est dans des taux d’occupation ici qui sont historiquement bas et c’est sans doute le chemin qu’il faut poursuivre, en tout cas c’est ma conviction”, a ainsi conclu Eric Dupond-Moretti.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici