Le totalitarisme est-allemand roulait en… Citroën!

Photo/Internet DR
Photo/Internet DR

Quand il s’agit de leur confort quotidien, les tyrans communistes n’hésitent pas à se fournir chez leurs ennemis capitalistes. C’était particulièrement vrai d’Erich Honecker, dictateur totalitaire de l’Allemagne de l’Est et grand fan de… Citroën!

C’est ce que révèle le magazine automobile Carjager.

En effet, “Erich Honecker avait deux marques favorites, Volvo et Citroën. Entre 1978 et la fin de son règne, il utilise pas moins de 15 Citroën CX Prestige, et transmet sa passion des chevrons à la STASI puisqu’on découvrira après la chute du mur 13 CX Prestige turbo dans le parc automobile de la police secrète, ainsi que des BX et GSA au service des ministères et administrations de la RDA.”

Mais, bien entendu, les modèles commerciaux ne convenaient pas aux goûts de grand luxe de Honecker. Il exigeait du spécial, de l’édition limitée et de l’exemplaire numéroté.

“En 1989, la RDA doit fêter ses 40 ans, et pour cette occasion, deux CX Prestige de 1985 sont envoyées en Suède chez le carrossier Nilsson (spécialiste de la transformation des Volvo) pour être transformées en limousines. Rallongées de 60 cm, ces deux limousines furent livrées en octobre 89, et furent peu utilisées (le modèle vendu aux enchère en 2005 affichait 7800 km), Honecker, devenu parano, redoutait leur absence de blindage.”

Comme toujours, les élites des régimes communistes sont très collectivistes en théorie, et absolument pas partageuses en pratique. À votre avis, dans quelle voiture Kim, le leader fou de la Corée du Nord, roule-t-il? Mercedes, bien sûr. Son véhicule n’a pas du tout été inventé par des ingénieurs nord-coréens, et le cuir de ses fauteuils est made in capitalism.

Source: Carjager

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici